vendredi 25 mai 2012

Mirador de Patrick Delperdange


Le livre : 

Mirador de Patrick Delperdange, aux éditions Onlit, 4€99 disponible en version numérique


Pourquoi cette lecture : 

Elle s'est fait dans le cadre d'un partenariat que j'ai avec les éditions Onlit
J'aime découvrir ce que l'on connait moins, ce qui n'est pas systématiquement mis en avant donc je pars à l'aventure et à la pêche au coups de coeur.


Le pitch : 

Frank et Catherine se disputent, une fois de plus. Mais ce soir-là, Catherine quitte l'appartement. Et ne revient pas. La jeune femme ne donne plus signe de vie. Que lui est-il donc arrivé ? Qui a-t-elle donc rencontré au beau milieu de la nuit ? Frank veut à tout prix retrouver sa femme. Mais par où commencer ? À qui se fier dans ce monde sombre et violent où Frank est entraîné malgré lui ? Au fil de ses recherches, Frank commence à se dire qu'il ne connaissait pas vraiment sa femme...



Ce que j'en ai pensé : 

C'est sans doute le premier titre que j'apprécie pleinement dans le jeune catalogue des éditions Onlit (après un semi échec et un flop). 
Je crois que j'ai trouvé un roman et un genre qui me correspondent. Faut dire que j'aime bien les polars donc… Voilà vraiment de quoi raviver mon intérêt et ma curiosité pour ces auteurs un peu moins mis en lumière alors que… 

Ce policier fut publié en premier lieu comme un feuilleton (beaucoup de classiques littéraires connurent ce type de parution) et je le crois aisément. 
Les chapitres sont courts, l'écriture est nerveuse et à chaque fois on découvre un nouvel élément, un indice ou une parole qui nous trouble tout autant que Franck que l'on suit pas pas. 
Avec cette édition numérique, on a la chance de pouvoir dévorer les chapitres les uns à la suite des autres. On est un peu plus chanceux que les premiers lecteurs qui ont dû ronger leur frein, mais peut-être aussi que l'on passe du coup à côté de certains effets stylistiques de Patrick Delperdange. Il n'est pas si facile de faire avancer une intrigue en peu de termes, avec un rythme soutenu et l'ensemble sur la longueur. 

Je me suis prise au jeu et j'ai passé un agréable moment. 
Seule le final est un tout petit peu trop abrupte et certains détails légèrement trop téléphonés. 
J'ai appris à découvrir qui était véritablement Catherine et les apparences sont trompeuses (encore que…). Même si on le sait d'avance, cela fonctionne globalement bien et nous amène à nous poser quelques questions, cependant ne devenons pas paranoïaque non plus. Ce n'est absolument pas l'objectif de ce roman assez court, mais rondement mené. 


Et s'il fallait mettre une note : 12 / 20



Merci aux éditions Onlit pour ce partenariat. 

2 commentaires:

herisson08 a dit…

J-1 :D

Catherine a dit…

Bonjour Emeralda, j'arrive de chez Hérisson : bon anniversaire ! Et bon weekend, à bientôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !