mardi 15 mai 2012

La Bataille de Patrick Rambaud adaptée par Gil et Richaud


Le livre : 

La Bataille, tome 1 de Gil et de Richaud d'après le roman de Patrick Rambaud (Prix Goncourt), aux éditions Dupuis, 15€50, 60 pages


Pourquoi cette lecture

Je n'ai jamais pris le temps de lire de roman de Patrick Rambaud, il y a tant de livres à lire et si peu de temps au final dans une vie…
C'est lors d'une opération Masse Critique organisée par Babelio que j'ai eu l'opportunité de lire ce premier volet de l'adaptation en bande-dessinée. Jamais le genre n'aura été autant littéraire car visiblement les grands moyens ont été mis en oeuvre !  
J'avais déjà repéré cet album en librairie donc c'est avec grand plaisir que je me prête au jeu de ce partenariat.


Le pitch


Mai 1809 : La Grande Armée de Napoléon s'apprête à traverser le Danube sur l'immense pont flottant construit en une nuit par le génie français. De l'autre côté du fleuve, l'Archiduc Charles et les armées autrichiennes les attendent, bien décidés à venger l'humiliation d'Austerlitz. L'horreur est en marche.

La bataille d'Essling, c'est la première grande hécatombe de la guerre moderne ; deux journées d'un déluge de fer et de feu qui va laisser 45 000 morts couchés dans les blés.
Armez vos mousquets, aiguisez vos lames, laissez derrière vous toute espérance. Bienvenue au coeur de La Bataille !

Ce que j'en ai pensé : 


Si j'aime la bande-dessinée et l'Histoire, je ne suis pourtant pas très portée par les guerres et autres conflits qui jalonnent pourtant la chronologie. Reste qu'en marge des guerres, il y a aussi des découvertes importantes et intéressantes à faire. 
Et puis cet album est tout de même l'adaptation d'un roman qui a reçu le prix Goncourt, ce n'est pas rien en théorie et effectivement, le travail est de qualité. 

Les illustrations sont riches et si je n'accroche pas complètement aux dessins (je trouve qu'ils manquent de fluidité, qu'ils sont trop heurtés, marqués, figés), je ne peux que reconnaître qu'il y a du talent là-dessous pour qui aime cette façon de dépeindre les soldats, les décors et cette époque napoléonienne. 
Les couleurs sont mates et manquent à mon sens de luminosité, mais là encore c'est une question de goûts personnels et ce choix des auteurs peut parfaitement se justifier. C'est eux qui ont voulu raconter cette intrigue avec cette lumière. Pour ma part, j'en imaginais une plus crue, plus vive, voilà tout.
Les dialogues sont bien rapportés, très masculins, mais c'est tout à fait normal, on évolue dans un univers d'hommes, le plus souvent rustres et qui s'étourdissent brutalement avant d'aller essuyer le feu du champ de bataille. 

La vision que l'on nous offre de l'Empereur n'est guère flatteuse, mais je ne suis pas assez spécialiste de cette période pour vous dire si elle est faussée ou non. elle me parait juste caricaturale, mais elle n'est pas la seule. Je trouve que cette adaptation est pleine de clichés, cependant, c'est peut-être le genre qui veut cela. Je ne suis pas assez experte dans ce type de BD pour vous le certifier donc prudence. 

Il va y avoir un tome 2 et 3, reste que cela sera sans moi car si j'ai été attirée au début, je n'ai plus guère envie de poursuivre. Peut-être vais-je essayer avec le roman, l'oeuvre originale car elle semble fort bien documentée comme en témoignent les notes historiques de Patrick Rambaud disponibles à la fin de cet album. Un véritable plus documentaire : chronologie, des notes sur la fin des années 1820, sur la campagne de 1809, sur l'armée…
Les amateurs vont apprécier indubitablement.



Et s'il fallait mettre une note : 10 / 20 

5 commentaires:

tenten1806 a dit…

Coucou!! Comment vas tu??
Je savais pas trop ou t’envoyai un message, du coup je passe par la ;)
Deja j'essaie de repondre à ta lettre dans la semaine. Ensuite j'ai une question pour la férue d'histoire et de lecture que tu es : connaitrais tu un livre sur la Révolution Française, dans le genre policier, intrigue, ... qui ne soit pas un pavé?

Gros bizous et à très vite ;)

Emeralda a dit…

Pour te répondre, côté bouquin, il y a bien "A l'ombre de la guillotine" d'Anne Perry disponible en format de poche, collection 10/18. J'ai beaucoup aimé ce livre, lu il y a presque 10 ans déjà.

Pour le reste, fais comme tu peux, rien ne presse je touche à peine terre ! lol

Bisous de la fille qui a toujours un truc de travers

Marie a dit…

Je l'avais également choisi sur la liste de Babelio mais je ne l'ai pas eu...C'est peut-être pas plus mal, je ne suis pas sûre qu'elle m'aurait plu!

herisson08 a dit…

Je ne suis pas tentée par le roman, du coup la BD je ne sais pas trop...

Emeralda a dit…

La BD est un moyen de lire des oeuvres autrement, mais encore faut-il accroché à la version que l'on nous propose.
Ici, ce fut en 1/2 teinte pour ma part, dommage, mais pas catastrophique non plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !