mercredi 30 mai 2012

Les lois fondamentales de la stupidité humaine de Carlo M. Cipolla


Le livre : 

Les lois fondamentales de la stupidité humaine de cargo M. Cipolla aux éditions PUF, 7 €, 71 pages.


Pourquoi cette lecture : 

Elle m'a été proposée par mail avec Babelio et les éditions PUF. Merci à eux. 
Comme je suis de nature curieuse, un peu sauvage sur les bords et que je ne comprends pas toujours autrui, cela m'a semblé un bon choix que de saisir cette opportunité de lecture.


Le pitch : 

Comment évaluer l'impact de la stupidité humaine sur nos destins personnels et sur l'ensemble de la société ? Vaste question à laquelle l'historien Carlo Maria Cipolla décida en 1976 de répondre par un bref essai au ton éminemment scientifique. Au ton et seulement au ton : car derrière la rhétorique académique se cache un texte désopilant, qui ressortit au genre " pseudo-scientifique ", comme en son temps le célèbre Cantatrix Sopranica de Georges Perec, ou aujourd'hui les très sérieuses recherches de Jean-Baptiste Botul. 
Diffusé en 1976 aux Etats-Unis sous la forme d'une édition limitée et numérotée, Les lois fondamentales de la stupidité humaine a été publié en italien en 1988 (dans un recueil générique intitulé Allegro ma non troppo), et pour la première fois dans sa langue originale, l'anglais, à l'automne 2011.


Ce que j'en ai pensé : 

Qui n'a jamais pensé qu'autrui était vraiment stupide ? Pas moi. Je l'avoue, je suis régulièrement consternée par l'évolution du monde, les évènements qui s'y déroulent et les décisions qui sont prises. 
Je ne me sens absolument pas supérieure aux autres. Je suis même du genre à manquer de confiance en moi, cependant, je considère qu'à défaut d'une grande intelligence, un peu de bon sens ne serait pas de trop pour l'humanité.

La lecture de ce petit essai (petit par la taille essentiellement parce qu'au niveau du contenu, c'est une petit bombe) n'a pas radicalement changé ma perception du monde extérieur. Je dirai qu'hélas, cela m'a conforté dans mes sombres opinions des autres. 
Ne vous méprenez point, j'aime mon prochain, mais encore faut-il qu'il ne soit pas ravagé par le crétinisme ou la stupidité maladive. Et je ne parle pas seulement d'un point de vu culturel car dans ce domaine, je pense que l'on apprend tous les jours, que notre ignorance est faite pour être comblée petit à petit. Je ne parle pas de diplômes car j'ai beaucoup à apprendre par exemple d'un homme ou d'une femme qui maîtrise un art manuel qui m'est parfaitement inconnu. Non, je parle de la stupidité brute et consort. 

Cet essai ne ménage personne et pour cause, personne n'est à l'abris. 
L'écriture est faite dans un style soutenu qui peut rebuter certains lecteurs, mais qu'ils ne prennent pas peur, on vient rapidement à bout des 71 pages. On a même des shamas pour mieux situé le discours de l'auteur et ensuite tester d'autres actions notées ici ou là. Tout ceci pour nous permettre d'agir au mieux dans toutes les circonstances et ainsi de faire avancer l'humanité toute entière. Oui, rien de moins. Chaque individu intelligent est une source de richesse.

Dire que j'ai pris du plaisir à lire cet ouvrage n'est pas tout à fait exact. Disons que je l'ai trouvé fort intéressant serait plus approprié car il s'agit d'une lecture plus instructive que destinée à me divertir. 
Je vous encourage vous aussi à découvrir les différentes lois fondamentales de la stupidité humaine. Ce n'est pas sot du tout, mais alors, on fait fit de la finesse et du politiquement correct. Si toute vérité n'est pas bonne à dire, celle-ci n'est pas toujours non plus facile à entendre pour tout le monde… 


Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !