lundi 10 décembre 2018

Bienvenue à bord ! de Sofia Lichani



Le livre :

Bienvenue à bord ! de Sofia Lichani avec Thomas Rabino aux éditions Les arènes, 276 pages, 18 € 00.
Publié le 14 octobre 2015



Pourquoi cette lecture :

J’aime bien lire les témoignages des personnes qui vivent ou ont vécu des expériences peut-être banales de prime abord, mais qui savent les faire partager. On apprend toujours du vécu des autres à mon sens.


Le pitch :

Sofia Lichani rêvait d’être hôtesse de l’air. Quand elle passe les épreuves de sélection Ryanair, elle est cependant loin d’imaginer ce qui l’attend. Admise en vingt minutes, elle effectue une formation express en Irlande (à ses propres frais) durant laquelle elle doit mémoriser des centaines de pages de consignes de sécurité. Au moment de signer son contrat (un CDD d’intérimaire régi par le droit du travail irlandais), elle découvre qu’elle est corvéable à merci. 
Commence alors un véritable enfer... Avec un sens de l’humour et une bienveillance à toute épreuve, elle décrit ces voyageurs qui traversent l’Europe pour moins de 20 euros : aviophobes, romantiques, malades ou furieux de s’être fait surtaxer par une compagnie au cynisme machiavélique.




Ce que j’en pense :

Nous sommes déjà en 2018 et ce livre est sorti, il y a trois ans déjà pourtant, je ne suis pas persuadée que tout ait changé hélas.
Je ne prends pas l’avion, mais d’autres autour de moi le prennent et j’ai de quoi me forger une petite opinion même si elle est forcément parcellaire. Il n’y a pas que dans les compagnies aériennes que les choses marchent sur la tête malheureusement.
En revanche, heureusement que certaines personnes osent parfois jeter le pavé dans la mare au risque d’éclabousser un peu violemment des images bien lisses et standardisées. Remuer la boue n’est pas toujours reluisant, mais c’est quelques fois nécessaire pour que le progrès arrive pour tous.

Sofia Lichani l’a fait et déjà je trouve la démarche courageuse. Même si elle n’est plus liée à Ryanair, fallait oser.
Mais là où je l’ai trouvé plus que forte, c’est comment elle a pu tenir autant de temps à son poste. Plus je tournais les pages, plus j’avançais dans son histoire, plus le parcours de Sofia me semblait juste dingue. Certes elle n’était pas la seule embarquée dans le navire Ryanair, mais à chaque étape, elle a fait preuve d’une détermination, d’une ténacité qui ne peut que forcer l’admiration.

Elle nous raconte tout depuis le moment où elle décide de postuler jusqu’à son départ de l’entreprise. Cette jeune femme avait un rêve, elle a tenté de le réaliser, mais à quel prix ? Elle a bien failli y laisser plus que des plumes. Combien ont pu être briser par ce système ?
Voyager à petits prix mérite-t-il de voir ressurgir des pratiques d’un autre âge ? Un déni complet de l’être humain qui est derrière l’employé.
J’ai trouvé cela incroyable et pourtant. Je pensais que j’allais en apprendre, mais jamais à ce point. Cela m’a glacé.

Pour moi et il faut croire que je suis bien naïve, le low cost, c’est se passer de certaines options et  de quelques services, faire plus simple, peut-être un peu moins confortablement, mais pas à ce prix et là je parle de tarif humain.

Une lecture qui fait froid dans le dos. On y découvre tous les aspects de l’humanité, des plus bas instincts à d’autres remarquables. Ouf !!!!


Et s’il fallait mettre une note : 15 / 20







lundi 3 décembre 2018

Les pensées qui soignent. Il existe un lien indéniable entre notre corps et notre esprit sous la direction de Christophe André et Michel Le Van Quyen



Le livre :

Les pensées qui soignent. Il existe un lien indéniable entre notre corps et notre esprit sous la direction de Christophe André et Michel Le Van Quyen aux éditions Belin, 187 pages, 18 € 00.
Publié le 1er mars 2017


Pourquoi cette lecture :

Quand la douleur est votre compagne la plus fidèle, on essaie vite de trouver des alternatives si possible non médicamenteuses, fiables et efficaces qui puissent vous soulager un peu et faire que le quotidien est plus vivable.


Le pitch :

Nous le savons tous plus ou moins : l'état de notre cerveau influe grandement sur celui de notre corps. Mais nous l'ignorons peut-être : l'état même de notre esprit et de nos pensées, si nous sommes heureux et détendus par exemple, modifie le fonctionnement et la structure du cerveau, dans un sens bénéfique à la santé. C'est ce que révèlent les scientifiques qui commencent à comprendre les mécanismes d'une nouvelle médecine. 
Hypnose, acupuncture, remédiation cognitive, neurofeedback, EMDR, Qi-Gong, musicothérapie, entre autres, se développent dans les services de soins. Leurs applications sont multiples : guérir d'un traumatisme psychique, atténuer une douleur chronique, traiter l'anxiété, l'épilepsie, l'hyperactivité, éviter les effets secondaires des médicaments, limiter les maladies cardiaques… Il ne s'agit pas seulement de soigner, mais aussi de prévenir. 
Méditer, se relaxer, penser positivement, améliorer son mode de vie, tout cela fait du bien, au cerveau et au corps, et évite de tomber malade. En prenant en considération ce lien « corps-esprit », nous pouvons tous devenir acteurs de notre bien-être et de notre santé. Publié sous la direction de deux spécialistes reconnus, ce livre est un recueil d'articles parus dans la revue "Cerveau & Psycho". 
Il a le mérite d'apporter des explications scientifiques à des pratiques qui connaissent un regain d'intérêt auprès du public et du corps médical.



Ce que j’en pense :

Il y a bien longtemps que je sais combien tout mettre en ordre pour se trouver dans une spirale plutôt vertueuse que vicieuse est un réel atout pour qui souhaite vivre de manière plus sereine, douce et avec le moins de tracas possibles, moins de souffrances tant physique que psychiques. Le sous-titre de cet ouvrage ne pouvait que trouver un écho favorable chez moi. Après j’aime aller plus loin que les évidences et la lecture de cet ouvrage pouvait m’y aider.

Notez tout d’abord que ce titre est en réalité un recueil d’articles qui ont déjà été publiés dans la revue spécialisée « Cerveau & Psycho ». Rien de réellement neuf et pourtant, ainsi compilés, ils s’agencent parfaitement pour former un tout très cohérent et certainement encore plus pertinents, plus percutants que pris individuellement.
Les auteurs/contributeurs sont toujours des professionnels : Praticien de l’hypnose, Médecin radiologue, Psychiatres, Psychologues, Psychothérapeutes, professeurs, chercheurs, neurobiologistes… Le sérieux n’est donc pas à remettre en cause.
L’ensemble reste parfaitement accessible pour les profanes, tout y est clairement décrit avec un langage clair. La revue qui est à l’origine de ce recueil est une référence très sérieuse, mais qui vise un public plus large que les spécialistes :
« Cerveau & Psycho est depuis 2003 le magazine de référence de la psychologie et des neurosciences. Tous les mois, il vous livre avec clarté et sérieux des clés pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et les comportements humains. Dans chaque numéro, retrouvez des actualités et des articles de fond signés par des chercheurs du monde entier sur les avancées de la neurobiologie, la psychologie du comportement, la psychiatrie, etc. »

Pour chaque chapitre, une bibliographie est disponible afin de pouvoir poursuivre ses recherches, approfondir un angle d’attaque.
Le format est agréable, pratique. Idem pour les choix de mise en page.

J’ai apprécié que le lecteur soit aussi souvent acteur de son futur mieux être car on va au-delà du simple constat, des résultats de certaines expériences. On propose des solutions bien concrètes également.
Ce n’est certes pas un ouvrage de développement personnel, mais cela reste un très bon outil qui saura être utile le moment venu même si on est clairement plus dans la prévention que dans la guérison.




Et s’il fallait mettre une note : 15 /20


vendredi 30 novembre 2018

Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? Enquête sur leurs émotions et sentiments de Carl Safina



Le livre :

Qu’est-ce qui fait sourire les animaux ? Enquête sur leurs émotions et sentiments de Carl Safina aux éditions La librairie Vuibert, 556 pages, 24 € 50.
Publié le 20 mars 2018


Pourquoi cette lecture :

Ce titre me faisait de l’œil en librairie. Je l’ai trouvé dans les rayonnages de ma médiathèque, je n’ai pas résisté très longtemps car le sujet m’intéresse. Comment y être indifférent d’ailleurs car comprendre le monde qui nous entoure passe forcément par l’observation de la flore et de la faune même si nos vies actuelles sont trop largement déconnectées de ces réalités très terre à terre.



Le pitch :

Joie, chagrin, jalousie, colère, amour... et si nos émotions étaient aussi celles des animaux ? Pour répondre à cette question, Carl Safina s'est rendu au Kenya, afin d'observer des troupeaux d'éléphants ; dans le parc naturel américain de Yellowstone, où des meutes de loups vivent en liberté; et sur une île de la côte Pacifique, point de rassemblement de nombreux bancs d'orques. Dans ces lieux encore sauvages, où la nature s'exprime sans fard, il a vu des animaux porter le deuil, apprendre à leurs petits comment survivre, partager joies et peines, s'unir ou se faire la guerre, distinguer les humains bienveillants des chasseurs... 
En racontant la vie des éléphants, des loups et des orques avec un luxe de détails extraordinaire, Qu'est-ce qui fait sourire les animaux ? nous dévoile un univers insoupçonnable, où la frontière entre l'humain et le non-humain s'estompe. Carl Safina nous conduit ainsi à réfléchir sur notre place dans la nature.




Ce que j’en pense :

La nature, la vie en générale et celle des animaux me passionne depuis mon enfance. C’est cela aussi d’avoir été biberonner à coup de documentaires animaliers, cela laisse forcément des traces même après quelques décennies. J’assume et même je persiste.

Le livre de Carl Safina n’est pas aussi récent qu’on pourrait le croire. Il a fallu attendre près de deux ans pour avoir une traduction et c’est d’ailleurs son premier ouvrage disponible en France. Il faut donc croire que cette « littérature » ne passionne pas plus que cela dans l’hexagone. Espérons que son succès fera changer un peu d’avis les éditeurs francophones.

Alors oui les animaux ne sont pas nous, mais l’Homme reste un animal qu’il le veuille ou non, c’est une réalité donc on a forcément beaucoup à apprendre en les observant et en tentant de comprendre qui ils sont, comment ils fonctionnent, réagissent.
Les émotions seraient le propre de l’Homme ? Idem pour les sentiments ?
Il aura fallu attendre 2015 pour que le code civil considère, les animaux comme étant des êtres doués de sensibilité. Ce fut long, non ? Certes, il fallait que les scientifiques aient des preuves, mais de là à les considérer comme des meubles puisque tel était le cas auparavant, c’est énorme ! Et cela ne concerne pas les animaux sauvages… L’ouvrage de Carl Safina a donc toute son utilité.

Eléphants, loups, orques, à priori, on est loin de l’Homme et pourtant. Pas besoin d’être aussi proches biologiquement qu’avec nos cousins, les grands primates pour constater que les frontières entre nous et ces animaux sont plus floues, ténues qu’on ne le pense. Sans être pareils, on s’y retrouve.
C’est passionnant, bluffant, surprenant.

Lisez donc et voyez par vous-même…


Et s’il fallait mettre une note : 16/20



A voir aussi en complément :