vendredi 26 septembre 2014

Une semaine dans la vie de Stephen King d'Alexandra Varrin



Rentrée littéraire 2014 


Le livre :

Une semaine dans la vie de Stephen King d'Alexandra Varrin aux éditions Léo Scheer, 244 pages, 19 € 00.



Pourquoi cette lecture :

Il s'agit d'un partenariat avec Gilles Paris qui m'a proposé de découvrir plusieurs titres de cette rentrée littéraire 2014. En général, il s'agit de titres un peu moins mis en avant que certaines "grosses locomotives" donc j'aime beaucoup cela. 



Le pitch : 

«  Il entre sans se presser, désinvolte. Un sourire au coin des lèvres, grand, un peu voûté, la démarche hésitante. Sous les flashes qui crépitent, malgré l’interdiction, ses yeux pétillent. Mi-gêné, mi-amusé, l’air de rien, il sort de sa coquille, prend quelques secondes pour observer la foule, curieux, vulnérable, perplexe. Le temps de traverser l’estrade, il endosse une nouvelle carapace, drapé dans le statut qui a réuni ici près de trois cents journalistes venus des quatre coins de la planète  : celui de l’écrivain le plus célèbre au monde.  »
Du 12 au 16 novembre 2013, Stephen King a passé une semaine à Paris pour promouvoir son nouveau livre, Docteur Sleep. L’occasion pour des milliers de lecteurs de rencontrer leur auteur fétiche, et pour Alexandra Varrin de transformer cet événement exceptionnel en véritable quête identitaire et introspective. 
Au cours des cinq rendez-vous qui jalonnent cette semaine, elle se replonge dans l’œuvre monumentale de son idole, et poursuit, tout en interrogeant notre rapport à la fiction, son propre autoportrait.

Alexandra Varrin est née en 1985 et vit à Paris. Une semaine dans la vie de Stephen King est son cinquième roman.



Ce que j'en pense : 

Je ne suis absolument pas une inconditionnelle de Stephen King et ce n'est donc pas cela qui avait motivé mon choix pour ce titre. Non, c'était purement de la curiosité après avoir découvert le pitch afin de voir comment un tel sujet allait être traité. 

J'ai eu un peu peur en lisant les toutes premières pages. J'ai cru avoir à faire avec une fan complètement mordue du sexagénaire américain le plus lu dans le monde. C'est en effet un peu le cas, mais sa démarche est heureusement un peu plus profonde que la simple groupie. Elle cherche à savoir qui elle est vraiment parce que justement ses racines, les plus profondes, elle les puise dans l'univers sorti de l'esprit de Stephen King. Pas si banal, faut bien le dire. 
Dommage en revanche qu'elle résume beaucoup les œuvres de celui qui l'a aidé à se construire car même si c'est important dans sa démarche, je trouve qu'il y en a trop. Difficile de trouver aussi le juste milieu, ça je peux le comprendre car comme toute personne passionnée, on se laisse submerger d'autant plus aisément. Et puis, c'est pour appuyer ses propos. 

Petite analyse de notre société actuelle pas mal. Ça pique et ça appuie là où cela peut faire mal. J'aime assez. 
En revanche, je m'insurge, La Grande Librairie n'est pas une émission littéraire ennuyeuse du tout !!! 

Au final, je dirai que j'ai apprécié cette lecture qui m'a redonné l'envie de lire quelques ouvrages de Stephen King (mes lectures passées remontent loin, loin, très loin). Je suis intriguée car je n'avais pas vu ou saisi toute la richesse de son œuvre et je considère qu'il n'est jamais trop tard pour apprendre, découvrir et comprendre. 



Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !