mercredi 17 septembre 2014

Louise de Julie Gouazé



Rentrée Littéraire 2014



le livre : 

Louise de Julie Gouazé aux éditions Léo Scheer, 159 pages, 18 € 00.



Pourquoi cette lecture :

C'est un partenariat avec Gilles Paris
Une occasion de découvrir d'autres titres de la rentrée littéraire 2014 et des premiers romans. J'adore ça. 



Le pitch : 

" Louise va bien. C'est un principe de base. Une loi fondamentale. Alice est enfermée, Jean est perdu, Marie et Roger ont pris quinze ans dans la figure. Ne vous inquiétez pas, il en faut plus pour entamer Louise ! Elle est forte. C'est un soleil et le soleil ne s'éteint pas. Même la fée Clochette se remet à briller quand on recommence à croire en elle. " 
La soeur de Louise, Alice, se noie dans l'alcool. 
Roger et Marie, leurs parents, les noient dans un trop-plein d'amour. Louise, elle, va tout faire pour garder la tête hors de l'eau. 
Roman à l'écriture affûtée, Louise plante son scalpel au coeur des relations familiales. Autopsie d'un bonheur obligé, d'un débordement d'affection qui provoque l'asphyxie, il est un lumineux récit d'apprentissage et une formidable leçon de vie.


Ce que j'en pense : 

C'est un premier roman et je le trouve très abouti. Cela promet vraiment pour les suivants. 
Je me suis plongée dans ses pages très aisément. J'ai vite compris l'état dans lequel Louise allait se retrouver après que sa grande sœur Marie, si centrale dans son existence, va plonger dans un enfer éthylique. 
Compliqué à expliquer, simplement avec des mots, mais que l'on ressent fort bien au fil des pages. 

Louise va être en même temps actrice et ultra passive durant les années du drame. Car oui, c'est une situation qui évolue, qui s'aggrave... 
Louise va se démener. 
Louise va lâcher prise. 
Louise va vivre sa vie, essayer du moins, trouver des buts, des causes à défendre...
Louise va pourtant se perdre...
Louise est restée comme en panne sur le bord de la route à la veille des épreuves du bac. Elle va ensuite traverser un tunnel dont l'issue est lointaine et plus qu'incertaine. 
On va vivre tout cela avec elle. C'est fort, c'est intense, c'est épuisant aussi, mais nous on peut refermer le livre et reprendre le court de notre existence. Pas Louise. 

A noter donc pour ce livre : 
Une écriture  bien rythmée par un chapitrage dynamique. 
Des mots bien choisis et effets garantis pour le lecteur, sinon on a un cœur de pierre. 
Des lieux évoqués qui me sont plus ou moins familiers donc forcément ça me parle davantage. 
Un drame familial hélas presque trop banal de nos jours, mais des protagonistes qui puisent dans l'amour et leur volonté un courage plus rare. 

A découvrir car c'est un des très bons romans pas toujours très gais de cette rentrée littéraire, mais il vaut le détour. 



Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !