lundi 8 septembre 2014

Avis à mon exécuteur de Romain Slocombe




Rentrée littéraire 2014




Le livre : 

Avis à mon exécuteur de Romain Slocombe aux éditions Robert Laffont, 504 pages, 21 € 00.  



Pourquoi cette lecture : 

J'ai lu cet ouvrage bien avant sa sortie en librairie lors de l'édition de l'opération : "On vous lit tout" de Libfly, Le furet du Nord, etc... En version numérique et épreuves non corrigées. 



Le pitch : (rédigé "maison")

Le "général Krebnitsky" est retrouvé mort dans une chambre d'hôtel aux États-Unis où il résidait déjà depuis quelques années. 
Les forces de l'ordre tirent hâtivement les conclusions de cette disparition : un suicide. 
Certains comme sa veuve ou son avocat ne peuvent croire en cette possibilité et vont tout faire pour démontrer que cette mort prématurée n'est pas celle que l'on veut bien leur faire croire jusqu'à ce qu'ils se rétractent. 
Pourquoi ? Il semble que le gibier soit de taille. L'ombre du petit père du peuple plane... Staline, voilà un nom qui en fait trembler plus d'un... 


Ce que j'en pense : 

Cette lecture étant faite presque en aveugle (pas d'informations sur la trame, le sujet du livre puisque nous sommes plusieurs semaines avant sa sortie officielle en librairie...), je découvre tout au fur et à mesure. J'apprécie cela car ma lecture n'est pas polluée par un trop plein d'impressions ou d'éléments informatifs sur le contenu de ces pages. 

J'ai plongé avec plaisir dans cette ambiance sombre propre aux intrigues des milieux de l'espionnage. 
Il y a des sigles partout, des missions secrètes, des agents à éliminer... Oui, sauf que cela touche toute une partie de la population civile. C'est un peu plus cruel qu'un bon James Bond et aussi moins sophistiqué. C'est aussi plus tristement réaliste. L'Histoire n'est pas si souvent grandiose, ni même aussi glorieuse qu'on veut nous le faire croire. 

On a l'impression d'y être grâce au style "confession" du narrateur. Il nous expose ses souvenirs, son passé, ses rencontres, ses expériences... 
On ne s'y perd pas trop parce qu'il garde une certaine logique et qu'il nous donne les clefs élémentaires pour une bonne compréhension de cet imbroglio politique et historique. À noter que le nombre des protagonistes est plus qu'important, mais aussi on parvient à s'y retrouver malgré tout. 
Cela reste un récit qui plaira tout particulièrement à celles et ceux qui apprécient les histoires de guerre. Nous sommes dans les années qui précèdent le second conflit mondial et ensuite qui le jalonnent.  

A la lumière de toutes ces intrigues internes et jeux d'alliances, je trouve qu'il n'est plus possible de ne plus voir l'actualité avec le même œil. Sans virer à la paranoïa, on se dit que le monde n'est qu'un vaste jeu d'échec et que les histoires d'influence des courtisans dans les cours royales d'antan ne sont pas si démodées que cela. Les affaires de poisons ont également pignon sur rue. 

Fiction et réalité se mêlent pour donner une histoire pas plus folle que bien d'autres sorties de l'esprit d'écrivains. Difficile pour les profanes de tout démêler, mais de très bons documents finaux nous y aident. 
Un ouvrage pas tellement exigeant en lui-même, mais qui devrait trouver un public d'amateurs pour le coup exigeant, lui ! 



Et s'il fallait mettre un note : 13 / 20 




5 commentaires:

zazy a dit…

Pourquoi pas

Emeralda a dit…

Si tu as l'occasion oui...

Léa TouchBook a dit…

J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre parce qu'il est extrêmement bien documenté, recherché. Pour les fans d'Histoire il est parfait !

Emeralda a dit…

Je suis d'accord, la documentation est fouillée et de qualité.

Estelle Calim a dit…

Je l'ai commencé hier et c'est vrai que cela se lit très bien :)

Rendez-vous sur Hellocoton !