mercredi 13 janvier 2016

Les lutins urbains tome 3 : Les lutins noirs de Renaud Marhic



Le livre : 

Les lutins urbains tome 3 : Les lutins noirs de Renaud Marhic aux éditions P'tits Louis collection romans jeunesse, 136 pages, 8 € 50. 
Publié en octobre 2015. 



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec l'auteur et ce depuis la parution du premier tome. 
J'aime toujours découvrir des nouveaux talents et des nouvelles plumes même en jeunesse. 




Le pitch : 

On les croyait disparus à jamais,
chassés de nos contrées par la modernité.
Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !
Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs
d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…
                                                                                        
Rien ne va plus dans la Grosse Cité ! Voilà que trois Lutins noirs ont été signalés. Aussitôt, des travailleurs africains sans-papiers sont devenus millionnaires. Tandis qu’une dangereuse société secrète tente de s’infiltrer dans les quartiers…
Gustave Flicman, notre jeune policier, est chargé d’enquêter. Et si tout cela avait à voir avec Chelou, ce rhinocéros qu’il devait conduire à l’abattoir et qui s’est échappé en chemin ?
Entre les sortilèges des Lutins noirs et les attaques du Bambou Masqué, une course de vitesse s’engage pour retrouver l’étrange animal.
Manquerait plus que les Lutins Urbains s’en mêlent, tiens...




Ce que j'en pense : 

Déjà la troisième tome de cette saga et l'on ne peut pas dire que cela s'essouffle. On ne va pas véritablement s'en plaindre en tant que lecteurs hein ?! 
Alors oui, cette série s'adresse tout d'abord à un public plutôt jeune, mais même les grands qui ont gardé beaucoup d'humour et l'imagination de leurs jeunes années comme l'auteur peuvent y trouver plus que leur compte. 

L'intrigue est toujours amusante, même les aspects un peu dramatiques deviennent drôles, il y a forcément un rebondissement surprenant sorti de derrière les fagots. 
De l'action, de la réflexion, de l'humour, un peu de narration, de la fantaisie... On a de tout. 
Les personnages sont déjantés. On ne peut pas dire autrement, mais on les aime aussi pour cela et puis, c'est le propre des lutins, non ? 

Belle couverture accrocheuse et des illustrations qui raviront les enfants, voir susciteront des commentaires comme chez moi. Mais toujours dans le bon sens. Échanger, parler de son livre, de ce qu'on y trouve, c'est aussi cela la magie de la lecture. 
Personnellement, j'ai un faible pour les apartés de l'auteur. 

Je suis certaine que petits et grands lecteurs vont attendre sagement, mais avec une certaine impatience la suite dans un quatrième volume. 




Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !