mercredi 6 janvier 2016

Le plus endroit du monde est ici de Francesco Miralles et Care Santos



Le livre : 

Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles et Care Santos aux éditions Pocket, 188 pages, 6 € 20. 
Publié le 19 juin 2014. 



Pourquoi cette lecture : 

C'est un ouvrage repéré en librairie et finalement emprunté en bibliothèque. Ma motivation ? Lire un ouvrage qui donne un peu le "smile". 



Le pitch : 


Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d'un café auquel elle n'avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. 
L'intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d'un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d'une promesse : le bonheur. 


Ce que j'en pense : 

Avec un début bien sombre, un peu de hasard et un lieu "magique" sous une apparence tout à fait ordinaire, on a ici un début prometteur surtout avec l'ajout d'une rencontre amusante. 
Souhaitant une lecture qui fasse du bien, j'ai été gâtée pour commencer. Simple, mais rondement mené. 

La suite ne m'a pas déçu. Elle a été parfaitement conforme à ce que j'en attendais. Ni plus, ni moins, c'était typiquement le genre de roman qui est là pour vous redonner l'espoir, le moral, le "smile". Cela ne prétend pas être de la grande littérature, juste un récit qui fait du bien. C'est déjà beaucoup. 

L'ensemble est très correct niveau style. C'est une lecture aisée et il n'y a pas tromperie sur la marchandise. Les personnages sont assez ordinaires ou au contraire improbables comme dans la vie réelle, mais ils sont toujours parfaitement là où ils doivent être. On s'y attache, on les apprécie. 

Ce n'est pas le roman qui restera dans les annales, ni même dans les mémoires de manière impérissable, mais qu'importe, je l'ai apprécié pour ce qu'il était et ce qu'il a pu me donner même si cela restera temporaire. Le plaisir se prend là où il est. 



Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !