jeudi 6 novembre 2014

Silex and the city tome 1 & 2 de Jul




Le livre :

Silex and the city, tome 1 & 2 de Jul aux éditions Dargaud, 46 pages, 13 € 99 le volume.



Pourquoi cette lecture :

Une envie tout simplement de découvrir plus l'univers de Jul que j'avais découvert dans l'émission littéraire "La grande librairie" et que parfois je vois dans certains magazines.
Une lecture que j'ai longtemps repoussé faute  de temps ou d'occasion pour m'y lancé, c'est chose faite maintenant avec les deux premiers tomes de cette saga.



Le pitch pour chacun des volumes :

Le tome 1 : L'auteur de "Il faut tuer José Bové" et de "La Croisade s'amuse" revient avec une série en costumes: chez les Dotcom, famille moyenne du paléolithique, toute l'actualité contemporaine défile en peaux de bêtes, pour une parodie au vitriol de notre société. C'est la crise? Investissez dans l'Age de pierre!

Le tome 2 : Après l'échec de sa campagne "Evoluer plus pour gagner plus", Blog Dotcom décide d'entrer dans le privé : Il va découvrir que la vraie sélection naturelle, c'est la vie de bureau ! Des matchs PSG/OM (Primate Saint-Germain/Olympic Mammouth) aux soirées de Darwin Guetta, en passant par les cours de Préhistoire-Géo, replongez dans l'univers de la famille Dotcom où toute l'actualité contemporaine défile en peaux de bêtes, pour une parodie au vitriol de notre société.



Ce que j'en pense :

La bande-dessinée, c'est mon petit péché mignon et c'est un bon moyen de se détendre entre deux lectures plus exigeantes.
Cette fois, je me suis lancée dans la découverte des deux tomes de la saga "Silex and the city" de Jul, un dessinateur que je connaissais un peu puisqu'il était dans chaque émission ou presque de "La grande librairie" sur France 5 (mon émission culte du jeudi soir) il y a deux saisons encore si ma mémoire ne me joue pas des tours. 

Jul est un diminutif plus qu'un pseudo puisque le véritable nom du dessinateur est Julien Berjeaut.
Son parcours n'est pas linéaire puisqu'il a enseigné l'histoire chinoise après être passé la prestigieuse Ecole Normale Supérieure et en être ressorti agrégé ! Ce n'est que plus tard, qu'il changera de profession pour se diriger vers le dessin de presse. Une reconversion atypique, mais dont il se servira par exemple dans la saga "Silex and the city" où le monde professoral est au coeur de l'intrigue avec la famille Dotcom. 

Un titre qui n'est pas choisi au hasard car il fait référence à une série télévisée ("Sex and the city") très connue et qui a été adaptée au cinéma (avec les mêmes actrices, ce qui en fait des suites agréables à visionner, mais là, je m'égare un peu). 
Un peu comme dans sa source d'inspiration, dans les deux tomes de "Silex and the city", nous allons avoir droit à un regard particulier sur notre actualité contemporaine (même si tout se déroule au paléolithique). On va passer en revu les clichés, mais aussi les vérités sur l'évolution des mentalités, des pratiques, des pensées. Cette parodie préhistorique offre un décalage parfait qui au lieu de nous éloigner des sujets de fond, nous en rapproche encore plus. Malin !!! 

C'est l'esprit de Jul ça ! Déjà dans mon rendez-vous hebdomadaire sur France 5, il croquait les bons mots ou les attitudes des invités, parfois aussi celle de François Busnel, mais là, il peut viser plus large encore. C'est toute notre société qui passe à travers ses crayons et le portrait est réalisé avec du vitriol quelques fois. 
C'est acide, mais cela reste amusant ! 
Ces protagonistes venus du fond des âges sont parfaitement intégrés à notre esprit, dans notre réalité. Les jeux de mots sont partout et renforcent les dessins qui ne sont certes pas d'une très grande finesse (c'est rapide, nerveux, presque minimaliste), mais la caricature ne vise pas toujours l'excellence côté coup de crayon, mais plutôt le point qui fait mal, le coeur de la cible pour faire mouche ! 
Jul s'amuse comme un petit fou avec les symboles, chaque case compte son lot d'anachronisme à peine voilé, mais qui fait sourire le lecteur. 

Cela se lit aisément, c'est de l'humour potache, pas toujours très fin, mais qui fonctionne. 

Deux tomes parfaits pour un moment de détente tout en gardant un oeil critique sur notre société actuelle. 


Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !