vendredi 5 décembre 2008

Restons cachés... ------ "Heroes" saison 2 - Série TV

Je viens de finir, il y a peu, la première saison de « Heroes ».
J’avoue que j’avais plutôt apprécié cette série qui sortait un peu de l’ordinaire, mais qui avait le défaut d’être assez décousue, un peu complexe car la trame n’était pas très claire à cause de la multiplicité des personnages.
Cependant, les derniers épisodes m’avaient déjà convaincu qu’il me faudrait visionner la seconde saison. Ainsi je saurai vraiment si cette saga allait me plaire ou au contraire, si j’allais la reléguer au second plan.

***********************************

Petite présentation du coffret :

De taille standard encore une fois, il ressemble beaucoup à celui que je possède pour la saison 1. C’est plutôt un avantage car ainsi ils seront harmonieusement posés côte à côte dans ma dvdthèque déjà pas mal fournie !

La saison étant plus courte à cause de la grève des scénaristes l’an passé, il ne comporte que 4 DVD qui cette fois ne sont pas superposés, mais bien rangés sur chaque emplacement destiné à les recevoir. Il y en a un par volet. C’est bien plus pratique et plus esthétique à mon sens.

On a gardé l’esprit « comics » pour les illustrations. C’est la continuité, j’apprécie.
Les indications techniques et sur contenu des DVD sont présentes dans un mini livret de deux pages seulement et non pas inscrites sur les volets renfermant les DVD comme sur le premier coffret. Ce n’est guère gênant en fin de compte.

Malgré une saison plus courte (moitié moins d’épisodes que prévus), on m’annonce pas moins de 5 heures de bonus. C’est vraiment super car c’est rare d’en avoir autant.

Les pistes audio sont en 5.1 Dolby Digital remixées et disponibles en Anglais et Français.
Les sous-titres sont uniquement en Français.

*************************************

L’intrigue :

Des personnes comme vous ou moi découvrent un jour qu’elles ont des pouvoirs : voler, courber l’espace-temps, voir l’avenir…Etc
Tout rappel l’univers des comics, mais pour elles, c’est bien réel. Comment vont-elles réagir et quelles vont être les conséquences pour elles-mêmes, leur entourage et le monde ?

******************************

Les bonus :

Ils sont plus que nombreux, ils fourmillent de partout même. Je ne vais pas me plaindre, bien au contraire !

- Des scènes coupées : Comme toujours, certaines apportent un réel plus à la saga, d’autres beaucoup moins car on a en fait simplement supprimé de ces dernières que quelques menus détails surtout visuels. Ce bonus n’est donc pas égal en qualité, mais qu’importe, il est riche et étoffé, ce qui est assez rare dans certains coffrets de série et Dieu sait que j’en visionne !

- Des commentaires audio : Je pense que ce type de bonus est vraiment à réserver aux plus grands fans, aux inconditionnels de la saga car s’il est vrai que l’on peut ainsi découvrir mille et un petits détails qui constituent cette série, cela peut également très vite devenir lassant, surtout en VOST.

- « Heroes » saison 2, Un nouveau départ : Voici un petit documentaire bien réalisé, toujours en VOST, mais très facile à suivre. « Heroes » avait mis la barre très haute avec la première saison et s’il était vrai que cette nouvelle saga sortait du lot des séries venues d’Outre Atlantique, il faut bien que la seconde saison soit elle aussi exceptionnelle. Mais rien n’est moins sûr car elle est fort courte à cause du mouvement de grève des scénaristes qui a d’ailleurs affecté l’ensemble des séries venues des Etats-Unis.
Reste que si ce bonus est une pure merveille, il se trouve sur le premier DVD et c’est un peu dommage car après avoir vu seulement trois épisodes, vous allez en savoir bien plus sur la suite des évènements. À vous de voir si vous préférez découvrir les épisodes un à un ou avoir déjà un maximum d’informations.

- La légende de Takezo Kensei (en VOST) : On en entend parler depuis la première saison grâce à Hiro qui écoutait ces histoires dans son lit d’enfant. Et cette fois, c’est presque plus qu’un simple bonus qui nous est proposé, c’est un véritable petit documentaire divisé en plusieurs chapitres ! Il y a même des spécialistes qui interviennent, des universitaires… Ah, on ne plaisante pas avec les bonus ! Encore que… C’est dans ce bonus que l’on verra que certains rôles secondaires ont été donnés à des savants, des chercheurs tout ce qu’il y a de plus sérieux ! Prenez par exemple, la personne qui va restaurer les rouleaux laissés par Hiro dans le sabre de Kensei, ce n’est autre que le conservateur ( Mr Atsumi Tatsuya) du Muséum d’Histoire et de la culture à Tokyo… Enfin voilà presque ½ heure de culture ?!
Et oui car tout ceci n’est autre qu’un documentaire fiction ! Bravo en tout cas !

- Le dossier Drucker (non pas Michel Drucker) : Un OVNI, encore un ! Cette fois, je ne vais pas tout vous dire car cela se déguste !

- ADN de scènes cultes : Il s’agit d’un bonus où l’on va vous indiquer les dessous de certaines scènes particulièrement compliquées à réaliser pour une série télévisée (même si l’on sait que ces dernières parviennent souvent à des prodiges !). Encore une fois voilà un bonus de qualité et assez long (mais découpé en plusieurs parties pour un visionnage plus pratique et plus ludique) qui devrait ravir les amateurs de la saga.

- Coup d’œil à la saison 3 : On n'en apprend pas trop car même les acteurs de la série sont dans le flou. Je ne vais pas m’en plaindre, j’aime en savoir plus, mais pas trop car cela pourrait me gâcher un peu mon plaisir lorsque je visionnerai alors cette troisième saison. Encore une fois et je sais que je me répète, ce bonus est très intéressant et surtout il ne dure pas 2 minutes, mais plus de 8 !

- « Expositions », l’autre fin possible : Presque 18 minutes, rien de moins. Alors oui, il y a des séquences qui ont été gardées dans ce dernier épisode, mais vous y verrez aussi toutes les scènes alternatives. Je crois que je préfère celle qui a été retenue car celle-ci est trop linéaire en fait. À vous de vous forger votre propre opinion…

- « Expositions », l’explication : C’est dans ce supplément que l’on apprend pourquoi les concepteurs de la série ont dû changer leurs plans alors même que les épisodes 12 et 13 étaient en tournage également. Pour bien comprendre, il faut savoir que sur ce type de série, il n’est pas rare que plusieurs épisodes soient tournés simultanément. Il faut aussi avouer que la multitude des personnages de cette saga complique ou facilité cela, c’est selon.

- Histoires de l’épisode 12 et 13 restées secrètes : Que de l’inédit et qui ne pourra pas être recyclé si l’on en croit les dires des créateurs de la série, ni même ces images…

- La galerie des tableaux de Tim Sale : Un très beau diaporama avec les tableaux d’Isaac Mendès disparu durant la saison 1… Agréable quoi qu’un peu sanglant…

**********************************

Mon avis :

Une saison plus courte et des épisodes manquants, voilà une chose qui n’était pas vraiment au programme, mais qui a touché toutes les séries venues d’Outre Atlantique l’an passé. Il est indéniable que cela aura un impact sur la qualité des saisons concernées, mais jusqu’à quel point ?

- « Quatre mois plus tard » :
Nos héros tentent de reprendre une vie normale. Certains essaient de se fondre dans la masse, mais après ce qu’ils ont vécu ou découvert, c’est compliqué. Il faut mentir aux autres et pire encore se mentir à soi-même. Faire semblant, c’était bien avant, mais aujourd’hui est-ce encore possible ? J’ai bien ri en voyant le dîner des anciens Benett ! Le père ou la fille, même combat.
Leur situation a changé, parfois assez radicalement, mais, au fond, ce sont les mêmes. Leur motivation est plus forte encore que jamais pour certains d’entre eux. On est donc dans la suite logique de la première saison et ce premier épisode donne le ton. Pour l’instant, c’est plutôt bon signe…

- « Coupé court » :
Le chemin de certains de nos héros se croise de nouveau et s’ils ont été parfois séparés, ils se retrouvent dans des conditions plus ou moins heureuses. Pour d’autres en revanche, c’est toujours l’enfer car ils ne savent plus qui ils sont ou ce qu’ils vont devenir. L’incertitude et la frustration est de rigueur dans cet épisode sauf pour Hiro qui réalise un peu un rêve de gosse…

- « Vol d’essai » :
Sylar n’est peut-être pas mort et d’autres héros vont refaire surface. Le passé, le présent et l’avenir sont des données qui peuvent changer et Hiro le sait bien, mais ce que l’on est vraiment, au plus profond de soi, ne change que rarement.
Pour ma part, je trouve que c’est avec cet épisode que la seconde saison débute vraiment.

- « Pères et manques » :
Franchement l’ensemble des pères de la série n’a pas vraiment de quoi être très fier d’eux et/ou de leur conduite. C’est à croire qu’il n’y en a pas un pour relever le niveau et ne me demandez pas d’établir un classement, c’est mission impossible. Et puis sinon mention spéciale pour la famille Benett qui se devait d’être sans secret pour chacun de ses membres. C’est du propre !

- « Le pire cauchemar » :
On a tous des craintes, des peurs abominables que l’on essaie de fuir, de contourner par tous les moyens possibles et imaginables, mais un jour, il faut faire face à notre pire cauchemar car ce n’est pas en l’ignorant que l’on fera de lui une chose inexistante…

- « Franchissements » :
Chaque héros poursuit sa route et si l’on ne sait pas vraiment où tout ceci va nous mener, on peut enfin en avoir une vague idée à la fin de cet épisode. Il risque encore d’y avoir une catastrophe car New York, dans un futur assez proche sera dévastée… Par qui, par quoi ? Mystère !

- « Hors du temps » :
On sent bien qu’il faut accélérer le mouvement et tout se précipite un peu trop. Les repères dans le temps déjà assez flous le sont encore plus. Un flot d’informations arrivent et pour digérer le tout, ce n’est pas terrible. Un peu comme si l’on avait mis un gros coup d’accélérateur et prend toi tout dans la figure. J’avais déjà eu un peu cette impression à la fin de la première saison, mais là c’est encore plus flagrant car il manque la moitié des épisodes pour faire une véritable saison. Le manque se sent dés ici… Ce n’est donc pas « Hors du temps », mais « Par manque de temps »….

- « Quatre mois plus tôt » :
Avec cet épisode, bien des aspects obscurs de cette saison et même parfois de la saison précédente sont mis en lumière. C’est assez rapide, mais l’on comprend bien que la nécessité fait loi pour une fois encore. Rares sont les portes qui se ferment définitivement puisque la mort ou le temps n’est pas si important en fin de compte ou tout au moins pas toujours définitive…

- « Moyen de pression » :
On a tous nos petites faiblesses, mais on souvent qu’un seul talon d’Achille. Ben oui de ce fait, on est encore plus vulnérable. Un opus rapide cette fois encore, mais qui se regarde avec un certain plaisir car l’on sent le dénouement proche et j’avoue ne pas encore deviner de quoi il s’agit. C’est sans doute l’une des grande force de cette saga. Je ne sais jamais quel chemin l’on va prendre tant les possibilités sont multiples grâce aux nombres importants des personnages.

- « La souche du mal » :
On sent le dénouement à plein nez, mais je ne sais toujours pas comment cela va finir. Je sais, je dis souvent cela, mais c’est véridique. En revanche, je sens déjà que nos amis les scénaristes laissent une place énorme pour une troisième saison qui sera complète cette fois !
Le mal est partout et il prend des formes diverses. Nos héros doivent faire face, mais tous ne sont pas sur le même combat.

- « Expositions » :
Un final un peu rapide, presque décevant oserai-je dire, mais en même temps prometteur. Je sais que je suis assez douce avec cette seconde saison qui en a déçu plus d’un, mais je pense qu’elle aurait été sans doute bien meilleure si elle n’avait pas dû être écourtée. Reste qu’elle comporte de très bons moments, de louables intentions et qu’elle répond à nombres de questions laissées en suspend à l’issue de la première saison… Une fin encore une fois très ouverte et je le dis sans complexe, vivement la troisième saison qui marquera alors une renaissance ou une mort certaine pour la saga.


Note finale : 15 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !