lundi 13 octobre 2014

Coeur ouvert d'Elie Wiesel



Le livre : 

Cœur ouvert d'Elie Wiesel aux éditions J'ai Lu, 91 pages, 4 € 80.



Pourquoi cette lecture : 

C'est un ouvrage que j'ai vu présenté lors de sa sortie en grand format dans "La grande librairie" sur France 5 et j'avais eu envie de le lire, mais je n'ai jamais eu l'occasion de le faire. Et oui, il y a tant à lire et si peu de temps pour y parvenir. 
Lors d'un passage en librairie ce titre me "tombe" dessus en format de poche. Cette fois, j'ai saisi l'opportunité. 



Le pitch : 

De violentes douleurs à la poitrine, un médecin rassurant : « Rien au coeur ». Quelques jours après, pourtant, ce dernier flanche. Incrédule, récalcitrant, Elie Wiesel est opéré à New York, in extremis. Au bloc, il voit venir le silence définitif. Ce passage de la vie à la mort – tout sauf un vide, découvre- t-il – se peuple d’émotions, de visages, de mémoires, d'interrogations sur lui- même et sur Dieu. 
Bilan d’une existence et d’une mission. Revenu à la vie, le prix Nobel de la paix, auteur immortel de La Nuit, inlassable ambassadeur de la tolérance, Juif universel qui n'a, au moment de partir, que la certitude de sa foi, livre le récit si rare de cette traversée du mur invisible.



Ce que j'en pense : 

Élie Wiesel, je ne l'ai jamais lu dans son œuvre pleine et entière, mais plus souvent par petites touches comme des extraits, des articles, etc.  Je l'ai suivi parfois lors d'intervention télévisée ou dans certains documentaires historiques. J'aime l'idée de pouvoir approcher l'homme d'aujourd'hui par ce témoignage qui pour une fois n'est pas en lien avec la Shoah, encore que, on n'y échappe pas complètement et c'est normal puisque sa vie est tournée vers elle et la religion. 

J'ai aimé le ton, l'incroyable légèreté face à l'épreuve, une de plus. 
Il y a la crainte aussi liée surtout à l'amour des êtres chers qui donnent du sens à l'existence. J'ai été émue car on a toutes et tous des personnes semblables près de nous. Même en nombre très réduit. 

J'ai un peu moins apprécié les longues évocations plus ou moins religieuses qui sont pourtant si importantes pour l'auteur car il est très croyant. Cela l'a guidé tout au long de sa vie donc il est normal de trouver dans un livre aussi intime ce type de passages. Il aide à la compréhension de sa personnalité, c'est indéniable. 

Ouvrage court, mais riche d'expérience. 


Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20



2 commentaires:

zazy a dit…

Un sacré bonhomme

Emeralda a dit…

Ah ça oui !!! On n'en fait plus beaucoup des comme ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !