mardi 30 mars 2010

Correspondances --- "Le cercle littéraires des amateurs d'épluchures de patates" de Mary ann Shaffer et Annie Barrows

Ma PAL (Pile de Livre à Lire) ne cesse de grossir et pourtant je trouve que cette année, j’ai une bonne cadence de lecture. Il faut bien avouer également que depuis que je fréquente encore plus assidûment les blogs littéraires ou le site de Livraddict, j’ai eu comme une poussée de fièvre et c’est ma PAL qui a encore dégusté… Pfff
« Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows m’intriguait depuis sa sortie. N’en ayant lu que des avis enthousiastes, je l’ai mis en réservation à la médiathèque et je viens enfin de l’obtenir. Ah oui, l’attente fut longue car un bon livre, en général se fait toujours attendre (merci le bouche à oreille !!!!)

**********************************

Les auteurs : (Source les éditions Laffont – Nil)

Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie-Occidentale. C'est lors d'un séjour à Londres, en 1976, qu'elle commence à s'intéresser à Guernesey. Sur un coup de tête, elle prend l'avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d'un épais brouillard. Elle se plonge alors dans un ouvrage sur Jersey qu'elle dévore : ainsi naît fascination pour les îles anglo-normandes. Des années plus tard, encouragée à écrire un livre par son propre cercle littéraire, Mary Ann Shaffer pense naturellement à Guernesey. Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates est son premier roman, écrit avec sa nièce, Annie Barrows, elle-même auteur de livres pour enfants. Mary Ann Shaffer est malheureusement décédée en février 2008 – peu de temps après avoir su que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.

*********************************

L’intrigue : (quatrième de couverture)

Janvier 1946.
Tandis que Londres de relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va-t-il lui fournir? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand: le "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates".
De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey... Fantasque, drôle, tendre et incroyablement attachant... Bienvenue dans le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates !

******************************

Ce que j’en pense :

Je n’ai pas voulu me poser trop de questions en débutant la lecture de cet ouvrage car il avait été apprécié par presque tout le monde. J’ai pensé simplement que j’y trouverai donc forcément des éléments positifs même si je ne l’appréciais que moyennement au final.
En fait, j’ai tout de suite adoré le lire.

J’ai peu lu de livres du genre épistolaire et je n’en gardais pas que d’excellents souvenirs. C’est quand même particulier.
Je n’ai jamais eu le sentiment de violer un secret en lisant ces lettres. Au contraire, je me suis senti tout de suite à l’aise avec la plume de chacun des protagonistes. J’ai eu la sensation d’être déjà proche d’eux car ils sont si simples, si humains, si ouverts et passionnés.
Pour une fois, il n’était pas question de complots internationaux, de guerres, de mystère sur les origines de l’humanité, du christianisme et j’en oublie. Non, c’était une histoire au départ assez banale, presque insignifiante, mais attendrissante.

Cela se lit facilement. Les missives sont courtes, longues ou laconiques, mais elles se suivent toutes, restent logiques. C’est un peu comme si on avait mélangé le style d’écriture que l’on retrouve sur les blogs personnels et les messageries instantanées (mais sans le langage SMS qui m’horripile). Il y a une telle spontanéité et réactivité dans ces lettres. On a l’impression que ce sont leurs auteurs même que l’on entend parler. Je n’ai jamais eu la sensation de lire en réalité. On m’a raconté une magnifique histoire à plusieurs voix.

Ce qui me fait le plus de peine, c’est de savoir que je n’aurai jamais l’occasion de me replonger dans un autre univers proche de cet ouvrage car l’auteur principal n’est plus. Sa nièce pourra peut-être reprendre le flambeau ?

Ma note finale : 18 / 20

8 commentaires:

Lexounet a dit…

J'avoue que j'étais perplexe sur le livre mais les bonnes critiques ont tellement affluées que j'envisage de me le procurer.
Personne n'aurait par hasard une date pour une sortie en petit format?

Frankie a dit…

Contente que tu aies aimé ce si joli livre !

Véro a dit…

J'ai été moins charmée que toi mais je suis d'accord sur le fait que la disparition prématurée de l'auteure est dommage.

Tiphanie a dit…

et une conquise de plus :p

El Jc a dit…

J'avais pour ma part beaucoup aimé. Ravi de savoir qu'il aura su te plaire également.

Anne Sophie a dit…

j'ai adoré, tout simplement !!

valérie a dit…

Je l'achète dans deux semaines en Angleterre. Il serait temps que je le lise!

Liyah a dit…

J'ai egalement très envie de lire ce livre ! Que de très bons échos ! Mais comme Lexounet, j'aimerai bien savoir si une sortie poche est prévue !

Rendez-vous sur Hellocoton !