vendredi 5 décembre 2014

Quand j'étais petit (C'était avant) de Philippe Nessmann



Le livre : 

Quand j'étais petit (c'était avant) de Philippe Nessmann aux éditions Palette, 200 pages, 13 € 90.


Pourquoi cette lecture : 

Voilà un ouvrage reçut dans le cadre de l'opération Masse Critique spéciale jeunesse de la communauté de lecteurs Babelio


Le pitch : 

C'est avec nostalgie que Philippe Nessmann nous parle de sa jeunesse en 140 petites phrases. Telles de petites madeleines de Proust, l'auteur nous fait partager ses souvenirs d'enfance pour mieux réveiller ceux du lecteur. Grâce à une mise en page très graphique signée Jean-François Martin, ce livre s'adresse à toutes les générations. De nombreux thèmes sont traités comme le train, la voiture, les vacances, l'école, les jeux, la télévision, le téléphone, l'informatique, la vidéo, la maison, la santé. 
Ce petit livre brosse avec douceur et légèreté le portrait de quelques générations d'enfants qui une fois adultes deviennent les témoins du progrès technique, de l'évolution de la société, des nouvelles habitudes et préoccupations.


Ce que j'en pense : 

Ce livre m'a fait penser à "La première gorgée de bière. Et autres plaisirs minuscules" de Philippe Delerm. C'est vraiment un condensé de petits plaisirs de la vie d'antan (cela ne remonte pas non plus au temps des dinosaures !), celui que les moins de 20 ans (et même de 30 ans, ça ça fait mal à écrire !!) n'ont pas ou si peu connu. 

Courtes phrases qui commencent toujours par le : quand j'étais petit... Des images fortes en couleurs me reviennent en tête (le jaune, le vert, le rouge de nos sous-pulls, les tricots jacquards...), des matières (velours côtelé, la laine qui gratte...), des parfums, des odeurs (colle Cléopâtre en pot, feuilles polycopiées qui sentent l'alcool à brûler...), des saveurs, des sensations, etc... 
Le livre se dévore. C'est une madeleine de Proust, mais si certaines choses étaient mieux avant, on possède aujourd'hui un confort, des avancées technologiques, sanitaires et autres loin d'être désagréables. Reconnaissons le. 

Ma fille aînée de presque 12 ans veut le lire pour mieux se rendre compte de l'enfance de son papa et de sa maman. Je pense qu'on va ensuite pouvoir échanger et rire aussi beaucoup. 
C'est un livre souvenir et découverte. Parfait pour les cadeaux de fêtes de fin d'année. 



Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20


0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !