mardi 16 décembre 2014

Le cercle des femmes de Sophie Brocas


Rentrée littéraire 2014




Le livre : 

Le cercle des femmes de Sophie Brocas aux éditions Julliard, 194 pages, 18 € 50. 



Pourquoi cette lecture : 

C'est une lecture réalisée dans le cadres des Matchs littéraires de la rentrée organisés par Priceminister. 



Le pitch : 

Lia vient d’avoir vingt ans. A la mort de son arrière-grand-mère, elle se retrouve dans sa maison de famille, dans les Landes, avec sa mère, sa grand-mère et la meilleure amie de la défunte. Durant ces quelques jours de funérailles, de deuil et d’intimité partagée, vient le moment d’échanger ses souvenirs, mais aussi de mettre de l’ordre dans les affaires de l’aïeule. Lia découvre à cette occasion des carnets de notes et des lettres soigneusement consignés dans une boîte à chaussures. 
A sa grande surprise, ces écrits relatent une version bien différente de la disparition du mari de son arrière-grand-mère que celle racontée depuis toujours dans le cercle familial. Poignantes, ces lettres révèlent surtout un destin brisé par la honte et le chagrin. Lia doit-elle garder pour elle un secret jalousement protégé pendant soixante ans par son arrière-grand-mère ? Ces révélations ne risquent-elles pas de déclencher un cataclysme parmi ces quatre générations de femmes ? Et que faire de l’image si lisse, et en vérité si faussée, qu’elle avait de cette très vieille dame ? Comment lui pardonner son mensonge ? Les conséquences de cette falsification de l’histoire familiale s’éclairent peu à peu dans l’esprit de la jeune fille et bousculent son propre rapport à la famille, aux hommes, à l’amour. 
Car c’est toute une lignée de femmes qui semble en avoir été victime, en porter les stigmates. Roman initiatique, "Le Cercle des femmes" démontre qu’un secret de famille marque, radicalement parfois, toute une descendance. Telle cette tribu très attachante qui a laissé peu de place à l’élément masculin dans le huis clos familial, sans jamais en saisir la raison. Lia saura-t-elle transformer ce sentiment de trahison en pardon ? Sa colère en bienveillance ? Saura-t-elle rompre la fatalité du "cercle des femmes" pour s’ouvrir aux hommes et à l’amour ? Servi par une écriture originale, pleine de fraîcheur, "Le Cercle des femmes" est porté par une petite musique qui nous entraîne d’une page à l’autre dans une galerie de personnages féminins aussi touchants que fantasques.


Ce que j'en pense : 

Une lecture de ce genre de temps en temps me fait un bien fou. 
C'est calme, presque reposant sans être jamais ennuyeux. On retrouve des racines, nos racines. On opère un retour vers l'essentiel, des valeurs un peu oubliés, des choses sans fioritures. 

Un décès, c'est le départ d'une personne aimée, parfois un peu incomprise, souvent qui a conservé une part d'inconnu, de mystère même. On peut en découvrir des bribes, c'est un relais qui se passe, l'imagination faisant le reste. Et puis la vérité éclate. C'est brutal, violent pour les personnes concernées, ça vous bouffe, vous lamine... Après on digère, on essaie, on interprète, on suppose, on se questionne, on comprend mieux ou moins bien...

Écriture agréable, qui apaise même si la douleur, le questionnement restent très présent. Voyage dans le temps, l'espace, les esprits, on est transporté par les mots, des mots quotidiens, familiers, mais riches. 
Thématique presque aussi vieille que le monde et c'est sans doute pour cette raison que cela ne peut que nous toucher. 

Situation que j'avais prévu, mais cela ne m'a pas ennuyé au final car justement c'est bien traité, on se prend au jeu, on le vit, on le (re)découvre, on devine, on est avec ce cercle de femmes.
Et enfin, on s'en émancipe... Lentement... Car reprendre le contrôle n'est jamais infaisable. 



Et s'il fallait mettre une note : 17 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !