vendredi 29 janvier 2010

Vers une autre mort... - "Nightworld, tome 1 : Le secret du vampire" de Lisa Jane Smith


J’ai toujours eu un petit faible pour les belles histoires. C’est mon côté fleur bleue…
Avec la saga « Twilight », la mode est aux beaux vampires et aux belles fragiles, mais qui ne se laisse pas impressionner plus que cela.
C’est distrayant, pas trop mal écrit et l’on se laisse prendre au jeu.

« Night World, tome 1 : Le secret du vampire » semble surfer allègrement sur la vague, même s’il a été écrit en 1996 si j’en crois ce que j’ai pu trouver ici ou là.

Aller je me laisse piéger (je suis tellement naïve) et j’ouvre le livre…

**********************************

L’auteur : (sources FNAC)

Lisa Jane Smith est une auteure américaine, spécialisée dans la littérature pour jeunes adultes. Elle mélange plusieurs genres : horreur, science-fiction/fantasy et romance. Elle a écrit plusieurs séries et romans. Ses livres ont pour caractéristiques de faire apparaître des personnages anormalement beaux, humains ou non humains. La plupart d'entre eux sont jeunes, ou du moins paraissent jeunes. Il y a généralement un conflit Lumière/Obscurité, Bien/Mal, évoluant autour d'un personnage central ambigu.

************************************

L’intrigue :

Le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires : sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d'extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d'un individu de la race humaine. Sous peine de conséquences terrifiantes. Découvrez ce qui arrive à ceux qui enfreignent les règles...

Il n'y a plus aucun espoir pour Poppy : sa maladie est incurable. Elle se prépare donc au pire. Jusqu'à ce que James, le plus beau garçon du lycée qu'elle aime en secret, lui fasse le plus fabuleux des cadeaux : un baiser vertigineux qui lui donne accès à son âme. Elle apprend ainsi que James partage ses sentiments depuis toujours, mais fait partie du Night World.

Bravant les interdits de son monde, le jeune homme propose à Poppy de le suivre jusqu'à la mort, et même au-delà. Mais il lui faudrait pour cela devenir un vampire...

************************************

Ce que j’en pense :

Voilà encore un livre qui va bousculer nos croyances sur le monde où vivent les démons et autres créatures de la nuit, toutes plus effrayantes les unes que les autres.
« Night World » reprend certaines pistes laissées par la saga « Twilight » de Stepheni Mayer, mais garde sa griffe particulière. Le filon est pourtant largement exploité depuis la vente du best-seller éponyme d’une série de long-métrages tournés ou en prévision de tournage pour le cinéma.

« En ce premier jour des vacances d’été, Poppy apprit qu’elle allait mourir.» C’est la première phrase de ce roman et déjà on est dans le grand bain. On sait ce qui va motiver James à enfreindre les règles les plus élémentaires de son monde. Il ne va pas hésiter un seul instant car depuis un moment déjà il avait franchi la limite.

Les personnages de cette nouvelle saga dont nous découvrons le premier opus sont assez classiques pour le genre (Bit Lit). Ce n’est donc ni un défaut, ni une qualité. C’est conforme.
Toutefois, pour que le charme opère, l’auteur a su les rendre attachants, bien qu’un peu trop prévisibles. Ils peuvent nous horripiler également, mais comme pour de véritables personnes que l’on croise ici ou là. Cette touche de réel dans un univers factice est indispensable. Elle est la caractéristique d’un bon livre dans ce registre. Cela ne fait pas tout, mais cela aide grandement.

Une syntaxe simple, des dialogues à la juste dose, des pensées personnelles de Poppy (notre héroïne) distillées au bon moment et avec la touche d’humour qui fait toute la différence, voilà d’autres éléments qui concourent à faire de cet ouvrage un bon cru.
Une intrigue banale, mais bien rédigée achève le tableau.

« Night world : Le secret du vampire » ne révolutionne rien, mais fait plaisir à lire même par des adultes sensés avoir dépassé ce stade de lecture. Or, il n’y a pas de critère d’âge à mon sens pour rêver, pour se distraire avec une histoire qu’il nous semble avoir vu, entendu et lu mille fois déjà.
C’est notre droit le plus élémentaire en tant que lecteur : lire pour se faire plaisir, lire pour s’évader dans un autre monde, lire pour oublier la réalité, lire pour le simple fait de lire…

Une couverture assez classique, mais qui aguiche notre curiosité, des codes de couleurs basics, mais bien pensés et voilà un ouvrage qui se veut plus large que le rayon qui le présente, celui de la jeunesse. Tout y est possible, même celui de donner le goût de la lecture aux plus réfractaires grâce à une créativité débordante. Les autres, les lecteurs occasionnels ou compulsifs y trouveront de quoi étancher leur soif de belles histoires d’amour, de vampire et de relations humaines.

Une histoire à suivre ? Pas vraiment, mais annoncée avec un total de 10 volumes, la série « Night World » va se démarquer car il n'est pas obligatoire de lire les livres les uns après les autres comme c’est généralement le cas avec une saga classique.
Chaque nouveau volume correspondra à une histoire différente ; le seul point commun entre tous ces opus sera d'y retrouver des créatures appartenant au Night World. En fin de compte, sur les 10 livres prévus, on peut tout lire ou en lire une partie seulement.
Le choix, c’est vous qui le faites, on ne peut pas faire plus simple.

Ma note finale : 15 / 20

4 commentaires:

Anne Sophie a dit…

je ne sais pas encore si je le lirai... on verra, car j'ai déjà pas mal de séries bit-litt en cours !

Liyah a dit…

Merci pour ce billet ! Je ne savais pas que la saga comptée 10 volumes ! Je dois dire que j'apprécie de pouvoir lire un volume indépendamment de l'autre ! Je me laisserai surement tenter par cette lecture !

esmeraldae a dit…

j'ai préféré le tome 2 qui est moins un copie(collé des autres bitt litt

Emeralda a dit…

Je n'ai pas encore lu le tome 2, mais ce que tu en dis me fais penser que je vais encore plus l'aimer donc...

Rendez-vous sur Hellocoton !