lundi 25 janvier 2010

Ce qui fait que nous sommes vivants --- "L'impératrice des éthérés" de Laura Gallego Garcia


Lire en avant-première un ouvrage est exaltant. Je vous assure que le terme n'est pas trop fort car je trouve que l'on joue ainsi un rôle d’explorateur de l'écrit qui a une saveur unique. On découvre une intrigue avant tout le monde. On explore de nouvelles contrées, on est déjà avec nos deux pieds dans l'aventure.
"L'impératrice des Ethérés" de Laura Gallego Garcia est un petit joyau qui vaut la peine d’être trouvé, fouillé et apprécié par les lecteurs.

Allons donc, venez, je vous montre le chemin.

************************

L'auteur : (source Wikipédia)

Laura Gallego García (née le 11 octobre 1977 à Quart de Poblet, Valence, Espagne) est un auteur espagnol de littérature pour la jeunesse.

À 11 ans, Laura Gallego García écrit son premier roman avec l’aide d’une amie. Intitulé Zodiaccía, un mundo diferente, il ne sera jamais publié mais il est disponible sur son site Internet. C’est à l’âge de 21 ans, alors qu’elle est encore étudiante en philologie hispanique, qu’elle écrit Finis Mundi, grâce auquel elle obtient le prix El Barco de Vapor. Elle en sera à nouveau la lauréate pour son roman La légende du roi errant (La leyenda del rey errante).

En 1999, elle est éditée pour la première fois avec Finis Mundi. Néanmoins, c’est la trilogie Chroniques de la Tour (Crónicas de la Torre) qui la fait connaître auprès des lecteurs et des critiques. Son œuvre suscite alors un grand intérêt, particulièrement sur Internet. Cependant, même si Laura Gallego García est plus connue pour ses romans pour adolescents, elle écrit également des contes pour enfants (Retorno a la Isla Blanca, El cartero de los sueños).

En 2004, elle entame l’écriture d’une nouvelle trilogie, Memorias de Idhun, qui reste à ce jour son plus gros succès avec plus de 350 000 exemplaires vendus.

Elle publie ensuite trois autres romans : La Emperatriz de los Etéreos (2007), Dos Velas para el Diablo (2008), et Alas negras (2009)

************************

L'intrigue : (quatrième de couverture)

Un majestueux palais que l’on croirait sculpté dans la glace, une Impératrice aussi sublime qu’ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des être purs… La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l’une d’entre eux, partira à la recherche de son meilleur ennemi, un garçon qu’elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d’une inquiétante puissance magique. À bien y réfléchir, c’est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre… et de mort.

************************

Ce que j'en pense :

Ou nous trouvons-nous ? Dans des cavernes qui abritent des populations humaines et animales. On arrive même a y cultiver des potagers tant elles sont vastes et profondes. Voilà un pays sous terrain qui s'offre à nous. L'aventure peut commencer, le décor est déjà peu orthodoxe. L'impossibilité pour nous de dater les événements car historiquement rien ne correspond vraiment avec ce que nous connaissons, une faune et une flore détonantes, mais plausible toutefois, une mythologie et des rites qui font penser à des éléments connus, nous perdent un peu. Il ne reste que l'essentiel, la cohérence de cette intrigue dans ce cadre différent et pourtant si familier.

Sommes-nous sur Terre ? Oui ou non, cela importe peu en réalité car cet univers décrit par l'auteur est assez familier pour que l'on puisse l'accepter sans peine, mais assez différent pour susciter notre curiosité et titiller notre imagination.
L’étoile qui guidera nos pas est-elle bienveillante ? Est-elle là pour nous guider tel un phare dans la nuit noire ou là pour nous faire perdre tout sens des réalités, de ce qui importe vraiment ? Seul le résultat de cette quête nous dévoilera la réponse.

Les deux personnages principaux ne peuvent guère être plus dissemblables que cela et pourtant, chacun à sa manière agace ou attendrit le lecteur au fil des pages. Il faut les suivre tout au long de cette aventure pour les cerner complètement et ne pas s'arrêter face aux évidences. Comme tout être de chair et de sang, ils sont complexes et ils évoluent, s'adaptent aux conditions du moment. Ils s’effacent même ou lutte contre cette disparition programmée. Leurs volontés sont opposées et pourtant ils convergent vers un même lieu.
Les personnages secondaires apportent des nuances et des compléments d’information nécessaire. Ils agrémentent ce décor fantastique, mais exaltant. Ils lui rendent sa dimension humaine sans oublier les touches de magie et de fantastique nécessaires au récit.

L'écriture est fluide, l’intrigue capte notre attention immédiatement. La syntaxe est simple, mais efficace. On peut s'évader très aisément vers ces contrées peu hospitalières où l'hiver ne finit jamais.
Brrrrrr, une lecture de saison quoi ! Heureusement, on peut tout lire bien au chaud sous sa couette. Les joies du confort moderne en somme.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. J'ai découvert un nouvel auteur et à l'occasion, j'embarquerai bien vers de nouvelles péripéties sous sa plume. J'aime avoir de belles surprises littéraires de la sorte. Encore !

Ma note finale : 15 / 20.

Merci a livraddict et aux éditions Baam pour ce partenariat. Une nouvelle aventure rafraîchissante.

6 commentaires:

Anne Sophie a dit…

je l'ai déjà noté dans ma LAL... sortie le 10 février ;)

Pauline a dit…

Suite à "l'impératrice..." j'ai lu les "chroniques de la tour" et je prévois de lire "deux cierges pour le diable". Cette auteure est géniale!!
J'ai beaucoup aimé ce voyage hors du temps.

Aily a dit…

J'ai eu la même réaction en refermant ce livre : Encore !

latite06 a dit…

Je l'ai adoré aussi, c'est vraiment une très bonne découverte !!!

Emeralda a dit…

Je vais essayer de me trouver "Les chroniques de la tour" car vraiment c'était un belle aventure.

Phooka a dit…

J'ai lu les chroniques de la Tour et acheté "deux cierges pour le diable". C'est un auteur que j'aime beaucoup et du coup tu me donnes envie de lire cette "impératrice des éthérés"!

Rendez-vous sur Hellocoton !