vendredi 9 septembre 2016

Les corps de Lola de Julie Gouazé



Rentrée littéraire 2016




Le livre : 

Les corps de Lola de Julie Gouazé aux éditions Belfond, 120 pages, 17 € 00.
Publié le 18 août 2016.



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Belfond. 



Le pitch : 

Après Louise, son premier roman remarqué paru chez Léo Scheer en 2014, Julie Gouazé met, dans Les Corps de Lola, son style affûté au service du désir féminin...
Lola est une femme comme les autres.
Que veut dire être une femme comme une autre ?
Qui pourrait se douter en regardant Lola qu'un feu violent couve au fond de ses tripes ?
Lola si douce, si compréhensive... C'est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.
Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue. Les deux Lola enfermées dans un même corps.
Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps en coton ?
Où est celle qui réunissait les deux ?
Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l'exige par bravoure.

A travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l'héroïne partagée, tiraillée entre un désir parfois violent et la place que la société lui impose en tant que femme, Julie Gouazé nous offre un long chant du désir et du corps féminins et, à l'image de sa belle Lola, transforme le glauque en poésie.



Ce que j'en pense : 

J'avais déjà découvert le premier roman de Julie Gouazé et j'avais apprécié son jeune talent. Maintenant lire un second roman est plus intriguant, presque plus important pour un auteur qui "débute" son œuvre. 
Et ce second livre est pour moi radicalement différent dans la forme car pour le fond, on retrouve cette recherche d'identité féminine qui est sans doute si simple et si complexe à la fois. 

Au niveau de l'écriture, exit le récit posé, c'est plus heurté, plus incisif aussi. On est dans un registre plus cru, plus sexe, mais sans le côté porno ; on est dans le domaine de la sexualité adulte, voulue, pas forcément comprise, mais pas contrainte non plus. C'est le corps, les corps qui dominent les sensations. 

On dit que les hommes veulent trouver dans une même femme : une mère, une épouse et une putain. Guère étonnant alors que nous les femmes soyons souvent comme Lola, pleine de petites ou grandes contradictions. Nous ne sommes pas une, mais multiples. 



Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 




4 commentaires:

Boom a dit…

J'avoue que ce roman me laisse perplexe :/

Emeralda a dit…

Il est surprenant indéniablement. Je pense que la rencontre avec un livre se fait ou au contraire ne se fait pas, sans que l'on sache véritablement pourquoi. Bon nombre de lectures peuvent nous laisser perplexe, mais c'est déjà une réaction.

Anonyme a dit…

C'est quoi un "partenariat avec Belfond" ? Ils vous versent de l'argent pour que vous écriviez une note de blog sur ce livre ?

Emeralda a dit…

Un partenariat sur mon blog, c'est simplement la maison d'édition qui me fait parvenir l'ouvrage afin que je le lise et publie une note dessus. Il n'y a aucune transaction financière. Mon billet peut être positif ou négatif, en général les miens font part des réserves que j'ai pu avoir sur le titre car je sais très bien que ce qui ne me convient pas peu être bon pour un autre lecteur.
J'espère avoir répondu à votre question.

Rendez-vous sur Hellocoton !