vendredi 23 septembre 2016

Le derrière des okapis d'Olivier Garnier




Le livre : 

Le derrière des okapis d'Olivier Garnier aux éditions Olivebulle, 704 pages, 20 € 00.
Publié en mars 2009



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec l'auteur. 



Le pitch : 

Les habitants d'un tout nouveau lotissement se retrouvent obligés de vivre sans eau ni électricité dans la jungle profonde pendant trois années et se retrouvent voisins d'une communauté de hippies frappadingues. C'est le début d'un hallucinant récit dont les héros sont une ribambelle de personnages hauts en couleur. Péripéties, surprises et retournements de situations vont alors s'enchaîner en cascade. Mais ces zinzins, pâles reflets de nous-mêmes, d'abord perdus loin de la société de consommation, réussiront très vite à s'adapter à la vie sauvage en affrontant tour à tour les hippies et leur démoniaque gourou, une ménagerie d'animaux particulièrement revanchards et pour couronner le tout, un ennemi nettement plus redoutable. Une histoire rocambolesque et drôle, une écriture libre et percutante. Un premier roman mené tambour battant !



Ce que j'en pense : 

Tous les auteurs ne bénéficient pas du soutien d'une grande ou même petite maison d'édition et de toute manière les moyens ne sont pas forcément comparables. Certains livres sont ainsi moins connus et c'est quelques fois dommage. Qu'en-est-il pour "Le derrière des okapis" ? 
C'est un premier roman donc on s'attend et on trouve des petites erreurs, des lacunes d'écrivains en devenir car oui, c'est en écrivant que les auteurs se construisent et perfectionne leur style. Rien de trop grave dans cet ouvrage donc, mais des bémols ici ou là. 

L'intrigue de départ est un brin loufoque, mais pourquoi pas. L'imagination d'un auteur n'est pas pour moi un frein, au contraire, c'est bien de vouloir sortir des sentiers battus. 
Après, au niveau stylistique, il y aurait des choses à revoir. J'ai eu du mal à me plonger complètement dans le récit. J'étais un peu perdue. Ceci dit certains passages de description étaient en revanche apaisants et propices au dépaysement ou à la réflexion sur les stratégies à adopter pour tel ou tel cas de figure. 

L'esprit communautaire aurait pu être un plus, mais là encore, je ne m'y suis pas retrouvée. Mon côté oursonne des cavernes !!! Lol 
J'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de protagonistes, on s'y perd un peu si on ne fait attention. Du coup au lieu d'être une richesse, ce fut un peu trop pour moi. Cela alourdit l'intrigue parfois pour peu d'effets. 

L'auteur permet au lecteur de comprendre peu à peu la nature du chamboulement qui a conduit les personnages à leur vie actuelle. J'ai trouvé assez intéressant ces petits bonds dans le passé via leurs souvenirs. C'était bien vu. 

Dans l'ensemble, ce livre est original, avec des longueurs et quelques confusions, mais s'il n'est pas parfait, il a le mérite de soulever quelques points intéressants comme sur l'écologie, les cultures biologiques, les communautés etc...




Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 


1 commentaires:

Boom a dit…

Il a l'air intéressant mais je passe mon tour, ce n'est pas le genre de livre que j'ai pour habité de découvrir de mon plein gré :)

Rendez-vous sur Hellocoton !