jeudi 17 décembre 2015

Sex Beast sur les traces du pire tueur en série de tous les temps de Stéphane Bourgoin



Le livre : 

Sex Beast, Sur les traces du pire tueur en série de tous les temps de Stéphane Bourgoin aux éditions Grasset, 250 pages, 19 € 00.
Publié le 25 novembre 2015. 


Pourquoi cette lecture :

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Grasset. 
Je l'ai choisi car si je n'ai aucune attirance macabre pour la violence, les crimes, les tueurs en série ou non, j'aime tenter de comprendre et cela passe par la connaissance des faits, des protagonistes, des lieux, des époques etc... 



Le pitch : 

Policier dans un Comté de Floride au moment où il est condamné pour deux homicides et une double tentative de kidnapping, Gerard Schaefer est suspecté de 34 assassinats de jeunes femmes. Tué en prison en 1995, il a écrit des nouvelles de "fiction" où il dépeint ses plus abominables perversions. Stéphane Bourgoin l'a interrogé en novembre 1991 et, dans plusieurs courriers, le serial killer lui indique qu'il aurait commis plus d'une centaine d'assassinats. 
Parmi les 77 tueurs en série que Stéphane Bourgoin a rencontrés, Gerard Schaefer est celui qui l'a le plus marqué : "Vingt ans plus tard, mon corps se souvient encore de la terreur qui s'est emparée de moi lors de mon face à face. Dès l'instant où je me suis trouvé face à lui, j'ai eu le sentiment d'être confronté au Mal absolu".



Ce que j'en pense : 

Ceci est un livre documentaire sur un des pires criminels que cette terre ait pu porter. Tuer, faire le mal, faire souffrir était comme une seconde nature pour lui. Mais ce qui m'a le plus dérangé dans cette lecture, c'est de lire les écrits de ce malade : Gérard Schaefer. Rentrer dans son esprit était très désagréable et ce même si j'aime en général comprendre comment fonctionne ceci ou bien cela. J'ai détesté au plus haut point me retrouver dans la tête de cet homme. J'en avait le sang glacé, je ressentais un véritable malaise. Ma curiosité a été satisfaite même si je le rappelle, c'était pour essayer de comprendre le mode de fonctionnement de personnes aussi dangereuses. Je ne regrette pas, mais on ne ressort pas indemne de l'expérience. 

Les témoignages de ses victimes rescapées ou tout autre individu qui fut en contact avec ce monstre est difficile également. J'ai ressenti comme la présence oppressante de son aura. Le mal personnifié.

L'écriture de l'auteur est adaptée et l'on sent aussi qu'il maîtrise son sujet. Ceci étant dit, Stéphane Bourgoin est lui aussi impressionné par cet homme qui tient plus de la machine à tuer qu'à un individu lambda ou à un autre criminel. 
Ce qui est terrifiant encore, c'est de savoir que ce type de prédateur existe bel et bien. Croyez-moi, j'en sais hélas quelques choses. On peut croiser leur route n'importe où et n'importe quand. 
Heureusement, ils sont peu nombreux.

L'ouvrage est illustré en plus de citer de nombreuses pièces originales. Les clichés en noir et blanc renforcent le message délivré par le texte. Tout est plus qu'ancré dans le réel et c'est dur à supporter, mais sans doute nécessaire pour décrire toute l'horreur de cette série de meurtres, d'ignominies, ces affaires judiciaires et ce serial killer. 

J'ai eu du mal à m'endormir après cette lecture. La vérité dépasse de trop la fiction, mais c'est un bon bouquin. 



Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20






0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !