mardi 17 novembre 2015

Les tribulations d'une parisienne à la campagne de Sophie Bergart




Le livre : 

Les tribulations d'une parisienne à la campagne de Sophie Bergart aux éditions Panthéon, 37 pages, 9 € 20
Paru en février 2015



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Panthéon proposé par leur service de presse. 
Comme j'aime les découvertes et l'humour, la dérision, j'ai accepté avec plaisir. 



Le pitch : 

« ...L’idée a été lancée un jour maussade d’automne par mon compagnon:
" Allons tous vivre à la campagne ! "
Proposer cette expérience – car il s’agit bien d’une expérience à but scientifique – à une citadine comme moi !
Pur produit marketing parisien !... »
Sophie Bergart est une Parisienne, une vraie, jusqu’au bout des ongles : née dans la capitale, elle ne jure que par le jardin des Tuileries, la Comédie- Française, l’île Saint-Louis, les bouquinistes, le métro et la mode. Déménager à la campagne ? Horreur ! Mais comment boire un chocolat chaud chez Angelina quand on habite au milieu de nulle part ?
Avec légèreté et autodérision, l’auteur nous raconte son changement de vie et sa tentative d’adaptation à la vie à la campagne, hostile à certaine futilité. Cocasse et franche, elle nous fait partager ses joies et ses bonheurs, mais également ses peines et ses déconvenues.



Ce que j'en pense : 

Il ne s'agit pas vraiment d'un roman, mais plutôt d'une nouvelle. Cela se lit très vite et c'est parfait lors d'une pause. 
C'est amusant et bourré d'images, de clichés qui sont pour autant assez véridiques. il ne faut pas se voiler la face non plus hein, tout n'est pas rose à la campagne et pour une parisienne, une vrai de vrai, c'est encore pire. 

Oui parfois, on rêve ou on idéalise un peu trop sa nouvelle existence. Le retour sur terre, face à la réalité du terrain n'en n'est que plus cuisant. 
Heureusement l'humour est là pour que la narration soit des plus ludiques. On peut certainement se reconnaître dans certaines expériences pas toutes malheureuse. C'est assez frais avec une écrite simple. On est un peu comme avec une copine qui nous raconterait ses aventures.

Pas révolutionnaire, mais distrayant. 



Et s'il fallait mettre une note : 12 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !