lundi 30 mars 2015

Quai des polars, édition 2015 : Le bilan



Lyon est ma ville de coeur et j'essaie d'y aller dés que cela m'est possible.
Les quais du polar, j'en entends parler depuis des années, mais je n'ai jamais eu l'occasion de m'y rendre avant ce week-end et encore, ce n'était pas prévu donc c'est un passage non préparé et furtif que j'ai réalisé.
Ceci étant dit, bien que ma présence, sur deux des sites de cette manifestation qui en comptait plus que cela, fut trop courte à mon goût, je puis vous dire que je me réserve le créneau pour l'an prochain.

Contrairement au Salon du livre de Paris qui est certes plus généraliste (pas seulement réservé aux polars), j'ai vu, rencontré et noté plus de contacts en quelques heures à peine que dans les allées du prestigieux salon.
Je ne vous parle même pas du nombre de références de livres qui était conséquent et intelligemment  proposé avec peu de doublons. Le rapport superficie / nombre de références est excellent !

Les auteurs y étaient très accessibles et même les très grosses pointures. Les échanges fusaient.
Du conseil, j'en ai eu et avec des libraires tous plus adorables et passionnés les uns que les autres.
Il y en avait pour toutes les bourses car des bouquinistes étaient présents avec leurs caisses regorgeants de tout petits prix : 1 , 2 ou 3 €.
Des conférences dans des beaux salons sur les trois jours... (Je ne suis passée que le samedi), cela change les conditions d'accueil. La programmation était dans son ensemble assez bien répartie et c'est toute la ville qui vibrait (devanture des librairies, des musées...).
Les services d'ordre et de sécurité étaient vigilants, mais courtois. Avec le sourire même et ce jusqu'au bout de la journée.

Il n'y a pas que les livres qui sont mis en avant car les films, les métiers... En gros tout ce qui touche à l'univers du polar est évoqué. Pas d'exclusion, de la curiosité.

Bref, je n'ai qu'une envie, revenir pour faire correctement (et non complètement, cela est impossible) le tour de cette manifestation qui garde le bon goût de la passion comme moteur.



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !