lundi 2 mars 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald



Le livre : 

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald aux éditions Denoël, 482 pages, 21 € 90.
Disponible depuis janvier 2015.



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Denoël.
J'ai choisi ce livre dans leur catalogue, après lecture de la quatrième de couverture. Depuis, je vois ce titre presque partout. Un succès de librairie ? Pourquoi pas !


Le pitch :

Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. 
Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.



Ce que j'en pense :

Voilà un roman parfaitement destiné aux amoureux des livres. Ces derniers sont au cœur de cette intrigue un peu loufoque, douce-amère et qui vous déride néanmoins. 

J'avais peur d'être un peu déçue, de trouver là une histoire cousue de fil blanc, limite un peu gnangnan, mais pas du tout. En tout cas, cette lecture est venue à point nommé pour moi. J'avais eu de bons livres qui avaient précédé certes, ceci dit, c'était des ouvrages plus difficiles, plus sombres, bref pas mauvais du tout, mais qui peuvent vous miner un peu le moral. 

Même si le début de l'histoire n'est pas très gai puisque une des protagonistes est décédée, elle restera très présente, comme un ange gardien pour nous les lecteurs, mais aussi et surtout pour son invitée. 
Une pléiade de personnages vont nous être présentés et tous auront leur importance. Ce sont là comme des pièces vivantes de puzzle. On les mélange un peu au début, puis on s'y fait vite. Ce sont des gens ordinaires qui ne manquent pas de fioritures, ni de piquant. Certains sont très attachants d'autres plus antipathiques, mais au final on les trouve tous très beaux. 
Même chose pour le cadre de toute cette histoire. Rien n'était gagné d'avance et pourtant...

J'ai énormément apprécié les nombreuses références de lecture que l'on peut piocher au fil des pages. Des titres souvent connus des lecteurs, mais il est toujours intéressant de les replacer. 
Belle évocation tout au long du texte du plaisir que l'on peut ressentir lors de nos expériences de lecture. C'est parfois amener de manière drôle, un peu bancale, mais souvent juste. Cela en fait un ouvrage que je ne peux que recommander pour les amateurs des livres, des lectures et du plaisir que l'on y trouve, que l'on peut partager. Je le recommande également à celles et ceux qui lisent moins, ils auront envie de se plonger très vite dans de nouvelles pages. 



Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20




2 commentaires:

Elora a dit…

Je suis en train de le finir et c'est un livre très sympa.

Emeralda a dit…

Il m'a fait beaucoup de bien au moral ce bouquin.

Rendez-vous sur Hellocoton !