mercredi 21 janvier 2015

L'oeil de Paris de Jean-Philippe Charbonnier



Le livre :

L'oeil de Paris de Jean-Philippe Charbonnier aux éditions Séguier, 86 pages, 10 € 00.



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Séguier.
Si vous me connaissez bien, vous savez que je me rends assez régulièrement dans notre capitale. J'adore y aller, la parcourir de long en large. Je commence à bien la connaitre, quant à l'aimer, c'est déjà le cas depuis longtemps.


Le pitch :

Il n’existe, à ce jour, aucun ouvrage consacré aux photographies parisiennes de Jean-Philippe Charbonnier. Selon le Nouvel Observateur, «De tous les grands photographes français, Jean-Philippe Charbonnier est sans doute l’un des plus méconnus. (...) A l’exception de douze ou quinze clichés qui ont fait le tour du monde, son œuvre, qui est pourtant l’une des plus significatives de l’histoire de la photographie française d’après-guerre est restée jusqu’à ce jour assez ignorée».




Ce que j'en pense :

J'adore la photographie, mais j'avoue être une inculte totale en la matière. Je fais mes photos en mode freelance et je m'en sors plutôt pas trop mal même avec des appareils assez techniques. Il paraît que j'ai l'oeil. Peut-être...
Même chose concernant les photographes, je n'en connais presque aucun. Jean-Philippe Charbonnier était un inconnu pour moi et je suis très heureuse d'avoir pu découvrir une petite partie de son oeuvre par le biais de ce recueil. 

Le thème choisi m'allant à merveille, j'ai fait une belle balade dans les rues de Paris tout en ayant remonté le temps (les clichés sont d'après guerre jusqu'au années 80). Je n'ai pas boudé mon plaisir. 
Le regard de Jean-Philippe Charbonnier m'a plu. Il est sans trop de calcul, plutôt spontané et il capte des moments uniques. Certains clichés sont attendrissants, cocasses, amusants, d'autres plus graves, etc... Ces époques sont révolues, ceci étant dit on s'y croirait. 

Les légendes des photos sont elles-aussi très drôles. Elles enrichissent si cela est encore possible les clichés. 

Belle qualité d'édition qui met en valeur ces tirages bien que ce ne soit pas un grand format. C'est plus aisément maniable et n'enlève rien à la finesse, ni à la beauté des photos.

Un ouvrage d'art peu onéreux qui démocratise la culture, c'est que du bonheur.



Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !