jeudi 20 février 2014

Les lutins Urbains, tome 1 : Le pizz'raptor de Renaud Marhic


Le livre : 

Les lutins urbains, tome 1 : l'attaque du pizz'raptor de Renaud Marhic aux éditions P´tit Louis, 127 pages, 8 € 50.


Pourquoi cette lecture : 

C'est l'auteur qui est venu vers moi en me contactant directement par mail. J'ai aimé la façon dont il m'a présenté son livre et j'ai eu envie de le découvrir, mais aussi de partager cela avec l'une de mes filles. 

J'ai réalisé cette lecture durant le challenge littéraire "un weekend-end à 1000". Ceci dit j'ai pris comme d'habitude tout mon temps pour lire de manière aussi attentive que d'ordinaire.


Le pitch : 

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n'ont rien perdu de leurs pouvoirs d'agaceries, tracasseries, et espiègleries... Quel est donc cet inconnu qui s'en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l'argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. 
Si ce n'est pas un lutin, ça y ressemble bien... Mais voilà le coupable arrêté : c'était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz' Raptor va le mener jusqu'à l'Université d'Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B, Docteur en Lutinologie...


Ce que j'en pense : 

Pas le temps de respirer, dès les premières lignes du récit, on est dans l'action. Paf, pif et pouf ! 
Plongé dans un monde à la fois très familier et un peu farfelu, on suit vite la narration car le rythme est enlevé. Néanmoins les détails ne sont point bâclés. Un excellent point car c'est dans ces derniers que les plus belles pointes d'humour se trouvent. 

Des petites illustrations amusantes ponctuent notre lecture. C'est bien agréable de les détailler car elles aussi fourmillent de détails pas si anodins que cela. 

Une intrigue sympathique qui vous entraîne dans des aventures rocambolesques, ces lutins urbains n'ont pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs. On sait qu'on les retrouvera ainsi que ce pauvre Gustave qui ne sait vraiment plus à quel saint se vouer. Un prochain tome 2 est en route. Aïe aïe aïe, on va encore prendre cher !!!!


Ce que la Pestouille n*2 en a pensé :

Un livre qu'elle a dévoré en deux soirées. 
Elle l'a trouvé drôle, amusant et avec une foule de personnages très différents. Ça bouge !
Elle a apprécié les illustrations aux fil du texte. Certaines l'ont carrément fait rire. 


Et s'il fallait mettre une note :  15 / 20 pour Pestouille n*2 et 14 / 20 pour moi

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !