mardi 25 juin 2013

Alix senator Tome 1 Les aigles de sang de Thierry Démarez, de Valérie Mangin et de Jacques Martin


Le livre : 

Alix senator Tome 1 Les aigles de sang de Thierry Démarez, de Valérie Mangin et de Jacques Martin aux éditions Casterman, 47 pages, 12 € 95


Pourquoi cette lecture : 

Enfant, j'avais découvert les aventures d'Alix de Jacques Martin (non pas l'ancien présentateur TV !!!!).  Je les avais beaucoup aimé et elles avaient participé à l'épanouissement de mon amour pour l'Histoire. Cette "suite" forcément m'interpelle et je suis curieuse.
Lecture faite aussi dans le cadre du challenge "un week-end à 1 000".


Le pitch :

Rome, an 12 avant J-C. L'empereur Auguste est tout-puissant. Alix a plus de 50 ans. Il est sénateur. Alors que la paix semble enfin régner dans l'Empire, Agrippa, le gendre d'Auguste, est tué sauvagement par un aigle, l'oiseau de Jupiter ! Attentat politique ou malédiction divine, ce sera à Alix de découvrir ce qui se cache derrière cette mort mystérieuse. Avec l'aide de Titus, son fils, et de Khephren, celui de son compagnon Enak disparu, il découvrira qu'un terrible ennemi a fait son nid dans les entrailles mêmes de Rome.



Ce que j'en ai pensé : 

Alix a bien changé avec les années et il est seul à présent. Son ami Enak n'est plus, mais il lui reste son fils Khéphren ainsi que Titus, la chair de sa chair. Reste qu'Alix sans Enak, c'est différent, presque trop. J'ai eu un peu de mal au départ et puis... Ce sont les enfants du coup qui reprennent le flambeau même s'ils ne sont pas encore tout à fait prêts. Ils restent jeunes, vulnérables et moins intrépides que leurs aînés, mais cela changera sans doute.

C'est donc un Alix plus notable que jamais que je retrouve et oserai-je le dire, cela me choque un peu même si sa trajectoire et sa carrière est assez logique.

Les dessins sont magnifiques, très soignés et travaillés. De belles couleurs complètent l'ensemble.
Un bon découpage des scènes avec un scénario assez solide donne un tout appréciable. Cela se lit d'une traite même si l'on ralentit juste le temps d'apprécier la qualité du travail des auteurs.
Les amoureux de la Rome antique vont apprécié, c'est bien documenté comme à l'époque. Ahhh cela me rappelle le temps où les l'étude des titulaires était un de mes cauchemars !!!

On termine sur un suspense qui va rendre difficile l'attente du prochain tome, mais tant pis, je n'ai guère le choix et en même temps, cela me réjouit car j'avais peur d'être déçue par les nouvelles aventures d'Alix. Comme moi, il a changé, évolué, connu bien des évènements qui l'ont modelé petit à petit. C'est un homme mûr que l'on a maintenant en face de soi et c'est tout aussi bien.


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20 

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !