mardi 5 février 2013

Les souvenirs de Mamette, tome 3 : La bonne étoile de Nob



Le livre : 

Les souvenirs de Mamette, tome 3 : La bonne étoile de Nob aux éditions Glénat, 88 pages, 13 € 25.


Pourquoi cette lecture : 

Parce que mes filles et moi-même sommes complètement folles devant les aventures de Mamette que nous avons tout d'abord connu comme étant une mamie pas comme les autres, qui est restée l'enfant qu'elle fut et qui n'a jamais perdu sa joie de vivre avec les années, même si la vie ne fut pas toujours rose. 
Les souvenirs de Mamette nous permettent de découvrir ses jeunes années de manière très agréable et tout aussi enjouée jusqu'à présent.


Le pitch : 

Quand j'étais petite, je croyais que tout était éternel...


Ce que j'en ai pensé : 

C'est au rayon BD jeunesse que j'ai dû dénicher ce troisième tome des Souvenirs de Mamette, mais qu'importe puisqu'à la maison nous sommes trois à dévorer chacun de ces tomes. J'ai laissé la primeur à mes Pestouilles, mais ensuite, je me suis jetée dessus comme la misère sur le monde. Oui, j'avoue, ce n'est pas très classe, ni distinguée, mais il en fut ainsi.

Mamette version mamie ou version petite fille, je l'adore. Elle est toujours naturelle, attachante et avec une bouille !!!! Nob a su lui donner vie tout simplement. 

Le format de cette Bd est très agréable. A peine un peu plus petite qu'une BD ordinaire, elle se lit facilement partout : au lit, dans les transports en commun, en vrac sur son fauteuil favori. On l'a bien en main et une fois qu'on la commence, on ne la lâche plus sauf urgence vitale. 
Je retrouve tous les ingrédients qui m'avaient plu dans les tomes précédents. Cette suite est dans la continuité. C'est normal vous me direz, mais ce n'est pas toujours le cas. Parfois, on sent un léger décalage dû au fait que l'auteur a travaillé sur autre chose entre-temps (par exemple)… Mais pas là. 
La couverture est superbe, à l'image du reste de l'album.

L'histoire est belle comme toujours. Elle est humaine, tendre, pleine de vie.
Les dessins et les couleurs sont chamarrés, captivants et amusants. On ne s'ennuie pas. On rit, on sourit, on tremble, on a la larme à l'oeil etc… Le tout en moins de 90 pages avec une simple BD. 

A la toute fin de ce troisième tome, on retrouve Mamette mamie, mais si le temps a passé, les souvenirs restent bien vivants, presque on y retrouverait quelques fantômes de cette jeunesse bouillonnante… ;-) 


Et s'il fallait mettre une note : 17 / 20 

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !