mardi 21 août 2012

Un prince à croquer, tome 1 de Paricia Lyfoung



Lecture de l'été


Le livre : 

Un prince à croquer, tome 1 de Patricia Lyfoung, aux éditions Delcourt, 10 € 95, 48 pages.


Pourquoi cette lecture : 

Ma fille aînée adore les BD et elle les dévore. Heureusement pour notre budget et le sien aussi, elle les emprunte très souvent en bibliothèque. 
Elle a eu un coup de coeur pour celle-ci et comme on partage parfois certaines de nos lectures, elle me l'a passé avant de la rendre.


Le pitch : 

Cloîtré dans son château, un prince héritier rêve d’évasions mais sa mère lui réserve un autre avenir : épouser la richissime Glawdys. C’en est trop. Il fugue. Destination Paris pour une nouvelle vie. Fraîchement débarqué, il rencontre la farouche Margot, une cuisinière de talent qui lui ouvre les portes d’un restaurant très prisé de la capitale… Une occasion qui risque fort de pimenter son existence !



Ce que j'en ai pensé : 

C'est vrai, je lis de tout et je n'ai pas vraiment de réticences à me jeter dans un ouvrage qui ne m'est pas tout à fait destiné au départ. Je déteste que l'on cloisonne les choses et encore moins les publications.
Ceependant, je l'avoue, cette BD ne m'a pas complètement convaincu car je n'étais pas réellement le coeur du public ciblé (sans aucun doute). 

Les graphismes sont colorés, très "girly" avec des influences nettes liées au monde du manga. 
J'ai apprécié cette partie là.

Là où cela a été plus compliqué pour moi, c'est le fond de l'histoire. Je l'ai trouvé nunuche, pleine de guimauve, limite écoeurante. Voilà, c'est dit, mais sans méchanceté aucune, c'est juste ce que moi j'ai ressenti.
Le personnage de Margot, en revanche, m'a tout de suite plu. Elle possède un caractère impossible, vit comme une sauvage ne pouvant supporter personne ou presque, bref, c'est moi tout craché !!! 
Il y a quelques gags bien trouvés qui m'ont fait esquisser un sourire. 

Reste que l'ensemble sera bien plus adapté aux jeunes filles en fleur plutôt qu'à leur maman, même très jeune d'esprit. 
Faut se faire une raison, je n'ai plus moins de 10 ans…..


Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 




2 commentaires:

Karine:) a dit…

Même si je n'aime pas non plus catégoriser, mais quand même, je dois avouer que j'ai souvent du mal à pleinement apprécier les ouvrages pour ce groupe d'âge.

Emeralda a dit…

Pour ma part, cela dépend vraiment. Parfois, je suis restée assez "jeune" pour apprécier, mais là, non j'ai trouvé cela un peu trop nunuche...

Rendez-vous sur Hellocoton !