samedi 25 août 2012

La tour de Folkstorm de Jeff Balek

Lecture d'été


Le livre : 

La tour Folkstrom de Jeff Balek chez les éditions Onlit, format epub/mobi, 140 pages, 0,99€.


Pourquoi cette lecture ? 

Je suis en partenariat avec cette maison d'édition (Onlit) et je peux ainsi découvrir l'ensemble de leur catalogue qui s'étoffe chaque mois de nouveaux titres, dans des genres littéraires tous très différents pour que chaque lecteur trouve ce qu'il recherche.
Je pioche, je pioche et je recherche les pépites.


Le pitch : 

Yumington 1887. Accro aux feuilles à mâcher, scientiste convaincu, excentrique à l'occasion, le jeune Ockham Stryker vient d’être libéré de ses obligations militaires après avoir parcouru les mers de l’Empire. Il rentre à Yumington pour prendre ses nouvelles fonctions d’adjoint au chef de la police. À peine débarqué, un gamin de rue lui vole son portefeuille. Cet incident anodin le met sur la piste de l'un des plus étranges complots qu’a connu la ville de Yumington.


Ce que j'en ai pensé : 

Voilà un petit polar écrit dans un style assez classique dans sa trame, mais avec juste ce qu'il faut d'éléments novateurs pour que même si l'action se déroule en 1887, on a presque l'impression que c'est contemporain. 

Facile à lire, idéal pour se détendre en week-end, en soirée ou comme pour moi, durant les congés estivaux, je vous invite à découvrir le premier volet des aventures d'Ockham Stryker car "La tour de Folkstrom" n'est qu'un tome 1. J'avoue que la perspective de retrouver ce jeune enquêteur n'est vraiment pas pour me déplaire. Il est logique, malin, méticuleux, mais pas imperfectible. Il sait faire preuve d'une grande humanité envers ses congénères tout en étant capable de se défendre avec classe et maîtrise.

Les décors et les ambiances sont admirablement bien rendu, c'est comme si on y était. Les descriptions donnent les informations nécessaires et notre imagination fait le reste du travail. Simple, mais diablement efficace et sans longueur donc. 

La construction de l'intrigue n'est pas sans me rappeler certains de mes classiques du genre. Cela ne m'ennuie pas le moins du monde car loin de simplement copier ses prédécesseurs, Jeff Balek apporte sa petite touche bien à lui et à son époque dans moults petits détails qui font toute l'originalité d'une oeuvre. 

Un auteur que je découvre véritablement à travers son écriture et pas seulement avec ses statuts Facebook. Une agréable surprise qui n'en n'est pas tout à fait une car je me doutais déjà que j'apprécierai certainement son univers.
Je vous conseille à votre tour d'aller lire ce policier qui vous fera passer un moment agréable dans les transports, dans votre fauteuil favoris ou tout au fond de votre lit.


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20 

3 commentaires:

Christophe C a dit…

Bonjour
Je viens de le terminer aussi !
Un roman sympatique.
J'aime l'ambiance à la Jules Vernes avec ce mélange de mécanique, chimique électrique
et le fait de retrouver la ville de Yumington

Jeff Balek a dit…

Merci pour votre lecture attentive et votre critique.
Aviez-vous vu que vous pouviez "prolonger" votre expérience de lecture sur le site d'Ockham Stryker?
Que pensez vous de cette approche "deep story"?

A très bientôt.
Jeff

Emeralda a dit…

Oui, merci, j'ai vu que je pouvais "prolonger" un peu mon plaisir en ligne, mais il n'empêche que j'attends la suite avec une certaine impatience. Et oui, je suis comme cela ;-)

Et comme le dit Christophe C. J'apprécie beaucoup cette ambiance.

L'approche "Deep story" ? Pas mal, cela change un peu de ce que l'on peut lire d'ordinaire. Et j'aime ce qui n'est pas tout à fait comme le reste.

Rendez-vous sur Hellocoton !