jeudi 25 février 2010

Le don ---- "Le prédicateur" de camillia Lackberg


Même avec une PAL contenant des centaines de très bons titres, je trouve le moyen de me dénicher en médiathèque de nouveaux livres a lire. Je sais que c'est sans fin et cette infinie me réjouit plus que tout au monde. Un choix si vaste donne le tournis, mais en même temps il est réconfortant, rassurant voir ennivrant.

C'est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis plonger dans un second livre de Camilla Lackberg, "le prédicateur".

*****************+

L'auteur : (source Wikipédia)

Jean Edith Camilla Läckberg Eriksson (née le 30 août 1974 à Fjällbacka) est un auteur suédois de romans policiers. Elle est un des plus jeunes auteurs à succès dans son genre. Les romans de Camilla Läckberg se situent tous près de son lieu de naissance, la petite ville côtière de Fjällbacka (Suède).

Dans son pays, les ouvrages de Läckberg se sont classés parmi les meilleures ventes de ces dernières années, au coude à coude avec Millénium de Stieg Larsson. La collection Actes noirs d'Actes Sud a donc traduit et publié le premier volume des aventures d'Erica (La Princesse des glaces), avec l'espoir qu'ils rencontrent autant de succès en France que la désormais célèbre trilogie suédoise. Pour l’instant, cela s’est bien passé.

******************

L'intrigue :

Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes...
L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne.
Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs.
Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge...

Une nouvelle fois, Camilla Lâckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.

*******************

Ce que j'en pense :

J'avais apprécier le premier livre de Camilla Lackberg, "La princesse des glaces", mais je m'étais attendu a plus de dépaysement et a un peu moins de maladresse de traduction. Cependant, l'ensemble avait été une lecture agréable et j'avais envie de renouveller l'expérience.
Je ne le regrette pas car je suis rentrée tout de suite dans cette nouvelle intrigue. J'ai retrouvé des personnages connus et une ambience "cosy". C'était comme revenir dans un lieu connu. Je me suis sentie très a mon aise.

Il y a des passages assez drôle qui aident également a détendre l'atmosphère : imaginer l'assiette de pâtes sur la tête de Britta m'a vraiment fait sourire pour ne pas dire plus.
Les maux de la grossesse, je connais bien, même si sur mes deux expériences personnelles, une seule a été réellement pénible. Je sais combien on peut avoir les nerfs a fleur de peau. Les hormones ne sont pas que nos amies.

Mais le livre aborde des sujets beaucoup moins amusants et il parle également beaucoup de ressenti, de vies gâchées, de tournants ratés. Il est sans doute le reflet de la réalité, mais parfois cela fait mal de le constater. Cela nous renvoit forcément à nos actes manqués.

L'écriture et la traduction m'ont semblées meilleures que lors du précédent volume. Certains éléments de l'intrigue restent un peu trop prévisibles. C'est un peu dommage... Heureusement on a aussi quelques belles surprises.

Une lecture plaisante et divertissante au final. Ce roman ne restera peut être pas dans les annales, mais j'ai envie de lire le suivant "Le tailleur de pierre" car je passe du bon temps avec la plume de Camilla et c'est bien tout ce qui compte au final.

Ma note finale : 15/20.

3 commentaires:

annejo a dit…

Je partage ton avis, et je t'avoue avoir eu un peu de mal à le terminer!
En revanche, que celà ne te bloques pas pour le tailleur de pierres: beaucoup plus de plaisir à venir!
Anne-Jo

deliregirl1 a dit…

J'ai moins aimé le second volume mais cela ne m'empêchera pas d'emprunter le troisième tome lorsqu'il sera à ma biblio bien sur. Nous sommes faibles quand même. ^^

latite06 a dit…

Je le note dans ma LAL !!
Bonne journée à toi :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !