mercredi 3 mai 2017

La servante de Lucifer, tome 25 (Yoko Tsuno) de Roger Leloup



Le livre : 

La servante de Lucifer, tome 25 (Yoko Tsuno) de Roger Leloup aux éditions Dupuis, 48 pages, 10 € 95.
Publié le 26 novembre 2010


Pourquoi cette lecture : 

Une envie de replonger dans l'univers de Yoko Tsuno et d'aller piocher dans notre bibliothèque de BD. 



Le pitch : 

Accompagnée d'Emilia, Yoko Tsuno se rend en Ecosse chez Cécilia, dans un château anciennement hanté, pour résoudre un nouveau mystère : lors de la restauration des caves du château, un catafalque a été trouvé. Celui-ci contenait un automate qui, selon d’anciens manuscrits, ne serait autre que la servante de Lucifer arrivée sur terre sur un animal diabolique ! Pour résoudre ce mystère, Yoko n'a d'autre choix que de descendre sous terre avec l'aide de la Vinéenne Khâny et de réanimer Zarka, la servante de Lucifer, avec qui elle conclura un pacte qui l'amènera à rencontrer celui qu’on appelle «le diable»...




Ce que j'en pense : 

Débuter l'intrigue en Écosse est un pur plaisir car je trouve ce pays magnifique et magique(je n'ai hélas pas encore pu m'en rendre compte par moi-même en m'y rendant). Mes retrouvailles avec Yoko Tsuno se font sous les meilleures hospices donc. 
Cela faisait des années que je ne m'étais pas replongée dans les planches de Roger Leloup et je regrette déjà ce temps perdu. 

Graphiquement, c'est toujours aussi bien. Je m'y retrouve sans soucis. C'est vraiment l'univers que j'ai quitté, il y a si longtemps déjà. 
Certes, un des soucis avec les sagas, c'est l'impression de tourner en rond, d'avoir fait un peu le tour de la question ou tout bêtement de se lasser. Le fait, d'avoir arrêter de lire les aventures de Yoko Tsuno, il y a des années, juste parce que je suis allée lire autre chose, me met à l'abri de cet écueil pour l'instant. Je suis plus dans la joie de retrouver les aspects qui me plaisaient déjà. 

Il y a aussi des nouveautés, comme des personnages qui apparaissent et qu'on reverra certainement dans de prochains volumes, des inventions (les engins sont importants dans le récit, vous le verrez, mais ils n'éclipsent pas les protagonistes). 
On refait un peu l'Histoire, mais c'est plaisant et c'est pour servir l'intrigue générale. Globalement, c'est bien fait et cela peut convenir à tous types de lecteurs (jeunes et moins jeunes).

En bref, un bon épisode dans la veine de ce que j'appréciais et je lirai avec un grand plaisir les suivants (ils m'attendent déjà). 



Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20 




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !