vendredi 3 février 2017

Le château des étoiles : 1869, la conquête de l'espace, tome 2 d'Alex Alice



Le livre : 

Le château des étoiles : 1869, la conquête de l'espace, tome 2 d'Alex Alice aux éditions Rue de Sèvres, 67 pages, 13 € 50.
Publié le 16 septembre 2015.



Pourquoi cette lecture : 

J'avais lu le premier tome à sa sortie en mode album et j'étais tombée sous le charme de cette histoire. Lire la suite même longtemps après était une évidence. 



Le pitch : 

Nos héros, qui ont échappé de justesse aux hommes de Bismarck en embarquant dans l'éthernef, voient le château s'éloigner sous leurs yeux au fil de leur montée dans le ciel. Les voici sur le point de prouver leur théorie, franchir le mur de l'éther et découvrir l'espace mystérieux et infini.Une avarie va faire de leur rêve le plus fou une réalité, les forçant à se poser sur la face cachée de la Lune. 
Si le père de Séraphin fera tout pour les ramener vivants sur Terre, le Roi semble caresser d'autres espoirs tandis que Séraphin, lui, veut à en savoir plus sur la disparition de sa mère. La conquête de l'espace s'arrêtera-t-elle à ce premier vol ? BD Tout Public.



Ce que j'en pense :  

On peut dire que j'ai mis le temps pour lire cette suite, mais mieux vaut tard que jamais. Et puis ce fut un régal. 

J'ai la chance d'avoir une bonne mémoire des intrigues que je lis même des années après. Souvent j'oublie les titres, les auteurs, les noms de certains protagonistes, mais rarement l'histoire elle-même. J'ai replongé dans ce récit comme si j'avais lu la première partie la veille. Et j'ai retrouvé la même ambiance, ces dessins magnifiques, ce mélange bien calibré entre réalité historique et aventures imaginaires. Il y a du Jules Vernes dans tout ceci...

Tout était presque parfait. Je dis presque car si l'album est d'aussi bonne facture que le premier (qualité du papier, format généreux, couverture magnifique etc...), j'ai trouvé qu'à deux reprises le récit est allé un peu trop vite en besogne. J'ai même eu une fois l'impression d'avoir sauté des pages. Après vérification, non.  Dommage, mais malgré ce bémol, j'ai été enthousiasmée. 

Une suite est prévue dans un autre cycle. Je serai au rendez-vous. 



Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !