lundi 6 février 2017

JFK, le dernier jour de François Forestier




Le livre : 

JFK, le dernier jour de François Forestier aux éditions Albin Michel, 289 pages, 19 € 50. 
Publié le 25 septembre 2013.



Pourquoi cette lecture : 

J'ai déjà eu l'occasion de lire François Forestier et j'avais apprécié l'expérience. C'était déjà sur JFK, mais sur sa relation avec Marilyn... (Marilyn et JFK, même maison d'édition, 2008).
J'ai trouvé mon exemplaire à un prix ridicule dans un bac de livres d'occasion, j'ai sauté sur la bonne affaire. (Moins de 4 €). 



Le pitch : 

Dallas, le 22 novembre 1963. John Fitzgerald Kennedy est abattu à 12h30, devant des millions de téléspectateurs. Le polar du siècle vient de commencer, avec ses politiciens douteux, ses truands cyniques, ses flics fiévreux, ses millionnaire pleins de haine, ses crapules d’extrême-droite, ses gardes du corps inertes, ses voyous des bas-fonds, ses faux coupables, ses fous et ses justes. De l’arrivée à Dallas à l’enterrement de JFK à Washington, c’est le dernier jour qui est raconté. 
Il n’y a rien à prouver ou à démontrer, aucun couteau à affûter, nul argument à effiler, personne à convaincre. Ce livre n’est pas une enquête sur un complot. Ni un roman. Ni une fresque littéraire sur un drame resté dans l’histoire. C’est tout cela à la fois.



Ce que j'en pense :

L'auteur connaît déjà bien JFK puisqu'il a déjà écrit sur lui, mais dans un autre contexte (même si tout est forcément lié d'une manière ou d'une autre car cela forme un tout, l'existence d'un homme qui ne fut pas n'importe qui...). J'imagine qu'il a voulu continuer une démarche déjà amorcée des années auparavant (2008, année de la sortie de son autre ouvrage sur JFK). 

J'ai tout de suite retrouvé le style journalistique qui m'avait happé la première fois. 
C'est un récit factuel, précis, très documenté et qui donne du corps à tous les protagonistes. De manière générale, aucun n'est idéalisé ou diabolisé. Et pourtant, il y aurait matière à ... 
On est donc dans un récit qui pourrait être le pendant écrit d'un reportage figurant dans l'émission "Envoyé Spécial" de France 2. 



On peut avoir l'impression d'être noyé sous un flot de noms, mais c'est pour montrer le foisonnement de personnes qui étaient réellement autour du président alors en campagne / bilan de mandat et effectuant une visite dans un état hostile à sa présidence, voir sa personne. Certains détails font froids dans le dos et résonnent un peu trop actuels... 




Dans ce livre, on est plongé dans le contexte et c'est un peu comme si nous y étions. N'ayez pas peur de manquer de culture ou de repères historiques, l'auteur vous donnera moults détails pour vous repérer. 
Ne craignez pas non plus le côté ennuyeux de certains ouvrages historiques, tout est question de rythme et de ton. Dans ce cas présent, c'est vivant, comme un film qui défilerait devant vos yeux, mais avec une foule de détails comme peut l'offrir l'écrit. 



Ne cherchez pas en revanche une réponse à vos questions sur la théorie du complot ou alors acceptez que l'auteur choisisse l'explication à cet assassinat qui lui semble la plus plausible au niveau historique et technique. On n'est pas dans le sensationnel, mais dans le rationnel et avec un regard aussi cohérent que possible face aux dernières sources qui ont pu être mise à disposition du public. 

On a beau connaître la funeste issue de cette journée pour le clan Kennedy et pour les Etats-Unis d'Amérique, voir le monde entier par résonance, on est accroché comme si au dernier moment, il pouvait y avoir un rebondissement... Mais non. L'Histoire est ce qu'elle est et mieux vaut la connaître pour tirer quelques leçons. 
Une lecture a ne pas négliger. 


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !