mercredi 30 novembre 2016

Une aventure de Spirou et Fantasio : La lumière de Bornéo de Frank et Zidrou






Le livre : 

Une aventure de Spirou et Fantasio : La lumière de Bornéo de Frank et Zidrou aux éditions Dupuis, 92 pages, 16 € 50. 
Publié le 7 octobre 2016



Pourquoi cette lecture : 

En ce moment, je "subis" l'influence de mon cher et tendre en matière de BD et j'essaie aussi de découvrir des classiques que j'ai raté car même si j'adore la BD, c'est comme en littérature, j'ai d'énormes lacunes ! 





Le pitch : 

Spirou n'est plus journaliste ! Après avoir refusé de modifier un article un peu trop critique sur un barrage hydroélectrique en pleine jungle palombienne financé par un gros annonceur du journal, Spirou claque la porte du Moustique. Désoeuvré, il décide de prendre le temps de vivre et de rattraper le temps perdu, notamment en se mettant à la peinture et au jardinage. Mais d'étranges événements vont l'empêcher de réaliser ses envies.

Il y a d'abord la nature qui semble devenue folle et des champignons "qui n'existent pas" qui provoquent une véritable marée noire végétale, au grand désarroi de Pacôme.
Il y a ensuite ces mystérieuses toiles révolutionnaires d'un auteur anonyme qui arrivent à la galerie Bernard et pour lesquelles le cheik Ibn-Mah-Zout est prêt à payer des fortunes. 
Et Fantasio qui est chargé par son journal de trouver l'artiste génial, créateur de ce nouveau courant pictural appelé "le zooïsme.
Il y a enfin Noé, ce dompteur extraordinaire qu'on avait découvert dans "Bravo, les Brothers" qui est de retour en ville avec toute sa ménagerie et une gamine... qui n'est autre que sa propre fille, une adolescente ballottée depuis toujours et qui débarque de son Canada natal. Et que Noé va confier à Spirou !

Ce Spirou signé Frank et Zidrou est une fable humaniste et écologique menée par deux auteurs au sommet de leur art !



Ce que j'en pense : 

Pour aborder l'univers de Spirou, je commence par le dernier album sorti. En gros, je commence par la fin. Je m'étonne moi-même car c'est tout sauf mon style d'agir ainsi, mais il paraît qu'il faudrait que je sois moins rigide dans mes habitudes. Soit. 

Spirou est un personnage qui m'a toujours laissé dubitative. Je crois que je l'ai évité car je ne savais pas où le caser. Mais dans cet album, je l'ai trouvé moins lisse que dans mon imagination, plus moderne aussi. Comme quoi, on a souvent des idées préconçues.
Sur certaines cases, j'avais un peu l'impression de voir Ruquier (oui l'animateur entre autre chose car il cumule plusieurs casquettes en réalité, mais je m'égare !). J'ai trouvé cela amusant. 
J'ai eu une tendresse particulière pour l'orang-outan Bornéo. Les animaux me touchent souvent et le dessin est plus que parlant pour moi. 

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous dépayse, nous entraîne dans l'univers du cirque, des galeries d'art...
Les dessins sont vifs, nos yeux vont vites, mais on en profite tout de même. 
Une belle leçon de vie donnée dans cet album.


Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 


0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !