vendredi 29 mai 2015

Les roses de Sarajevo de John-Erich Nielsen



Le livre : 

Les roses de Sarajevo de John-Erich Nielsen aux éditions HoH, 207 pages, 9 € 95.



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions HoH. On m'a proposé ce titre et en lisant sa présentation, j'ai eu envie de me lancer dans sa lecture. Vous le savez, je suis toujours en attente de coups de coeur nouveaux...



Le pitch : 

Pourriez-vous tout sacrifier par amour ? Eux l'ont fait ! 
"Les roses de Sarajevo", l'histoire vraie d'Emina et Mirko : 
Emina est la plus jeune enseignante de l’Académie des Beaux-Arts de Sarajevo. Pour Mirko, futur restaurateur, elle est aussi la plus séduisante ! Mais Emina est professeur et bosniaque, tandis que lui est étudiant et catholique. Deux barrières infranchissables… C’est alors qu’un vent de liberté se met à souffler sur la Yougoslavie : bientôt les nations proclament leur indépendance, et même les amours s’affranchissent des conventions ! Emina et Mirko se découvrent faits l’un pour l’autre… Mais l’Histoire se moque du bonheur des hommes. Au printemps 1992, les murs de la guerre vont se dresser brusquement tout autour de la ville. Le piège se referme… Encerclés, affamés, bombardés, Emina et Mirko s’accrochent à un dernier espoir : fuir l’Enfer. 
À Sarajevo, l’Amour et la Mort se sont donné rendez-vous. Au terme d’un combat sans merci, le vainqueur emportera tout… 
« Entre rêve et cauchemar, on rit, on pleure, on espère, on a peur… On vit ! Lorsque vous quitterez Emina et Mirko, vous n’aurez plus qu’une envie : être amoureux ! »



Ce que j'en pense :

Si l'auteur est un parfait inconnu pour moi, j'avoue que cela n'est absolument pas un problème. J'apprécie toujours découvrir de nouvelles plumes. Cela fait tellement du bien de sortir des sentiers battus.

Le thème n'est pas novateur, mais une approche différente peut tout faire basculer. Oui, la guerre, la mort, l'amour impossible, on a déjà lu cela peut-être  mille fois, mais qu'importe, on est humain et cela nous parle de ce que nous sommes dans des situations tout sauf normales, ordinaires.

Ce livre avait beaucoup de choses pour lui et pour me plaire, mais la rencontre ne s'est pas faite. Je pense vraiment qu'il s'agit plus de moi que la qualité intrinsèque du livre.
Je ne suis pas parvenue à venir la rencontre des protagonistes. Je les imaginais sans peine, mais ils étaient là plus comme des ombres que véritablement vivants dans ma tête. Et pour ce type d'histoire, c'est très gênant. L'auteur leur donne pourtant la vie, mais la formule ne fonctionne pas chez moi.
Des images d'actualités sont venues perturber mon esprit en lisant ces pages. J'ai revu en flash-back des éléments sur Sarajevo, la guerre que je pensais avoir oublié depuis fort longtemps car les journaux sont pleins d'atrocités. La mémoire est capricieuse et joueuse.
Le fait que cela soit en prime une histoire vraie a joué. C'est normalement un plus, mais là cela m'a fait ressentir de plus belle les éléments parasites à ma lecture. GRRRRRRR

En bref, voilà un livre intéressant, mais je suis passée complètement à côté. Le timing n'était pas le bon.



Et s'il fallait mettre une note : 10 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !