mercredi 13 mai 2015

Maman a tort de Michel Bussi



Le livre : 

Maman a tort de Michel Bussi aux éditions Presses de la cité, 512 pages, 21€50. 



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat obtenu dans le cadre d'une opération Masse Critique de la communauté de lecteurs Babelio. 



Le pitch : 

Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu'il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l'aurait peut-être pas écouté. Car ce qu'il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n'est pas sa vraie mère. 
Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche... Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger. Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule. Le compte à rebours a commencé. Qui est Malone ?



Ce que j'en pense : 

Il s'agit de mon premier Michel Bussi. Oui, malgré le fait que des amies (n'est-ce pas ma Marmotte) m'en ait dit le plus grand bien, qu'on voit ses ouvrages partout en format de poche ou classique, je n'avais jamais sauté le pas. Je suis parfois comme cela, un peu à contre courant. 

Globalement je vais plutôt dire que ce roman n'est pas si mal, cependant avec tout le bruit qui se fait autour de cet auteur, presque j'en aurai attendu plus. 
Plus d'originalité dans l'intrigue qui n'est pas mauvaise du tout, mais pour les amateurs du genre, les habitués de ce type de lecture, elle sera intéressante, mais peu surprenante, pas encore assez retord. J'aime vraiment que l'on me surprenne et ce ne fut pas assez le cas. 
Plus de suspense encore. On devine un peu trop quand on a compris les ficelles. 
Plus de style car même fort bien écrit, ce roman est presque trop lisse. 

Ce roman va plaire et même beaucoup. Il sera certainement entre pas mal de mains sur le bord des plages, piscines et autres. Ce ne sera pas un mauvais choix. C'est juste que j'en voulais plus. 



Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Emeralda,

Je viens de finir "Maman a tort et j'ai été très déçue par ce livre.

J'ai manqué le lâcher dès les premières pages, mais je me suis accrochée pour le finir. Je n'ai pas été emballé par l'intrique.

Je sais que pour l'instant, tu ne veux plus en lire, mais je te conseille vivement d'autres livres de cet auteur qui a vraiment écrit
bien construits.

Marmotte

Emeralda a dit…

Je sais que tu es de bons conseils donc je me laisserai sans doute convaincre pour en lire d'autres... Il ne faut jamais dire "Fontaine je ne boirai pas ou plus de ton eau" donc...

Rendez-vous sur Hellocoton !