vendredi 22 mai 2015

Comment ça va l'école ? de Francine Raymond



Le livre : 

Comment ça va l'école ? de Francine Raymond aux éditions Don Quichotte, 224 pages, 18 € 00. 



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Don Quichotte, choisit dans leur catalogue. 
Je suis parent d'élèves et j'ai toujours eut un pied dans l'éducation nationale (élève, étudiante, mariée à un prof devenu proviseur, mère d'élèves). Voilà donc une question de société qui me passionne car je pense que l'école est une base fondamentale. 



Le pitch : 

«Personne ne m'avait prévenue que ce serait si dur. Ces vingt années passées dans la peau d'un parent d'élèves, à pratiquer l'un des métiers les plus difficiles du moment, m'ont épuisée. En juin dernier, la cadette de mes deux filles a décroché le «Saint Graal» : le baccalauréat. Je goûte ma liberté. L'école est finie. Parent d'élèves est un métier risqué. On peut y perdre sa bonne humeur, et sa santé. 
A l'extérieur des murs de la classe, il faut panser les plaies de nos enfants trop souvent cabossés par l'école sans bien comprendre d'où vient le mal. Là où on aimerait entendre les mots d'enthousiasme, de valorisation et d'empathie, on parle de sélection, de stress, d'humiliation ou d'ennui. Je veux raconter cette conversation entretenue avec les enfants et les parents d'élèves à l'heure de la sortie, ces mots échangés avec des enseignants croisés dans les salles vides, ces rencontres avec de jeunes professeurs impuissants à détourner leurs élèves des quartiers défavorisés d'un chemin tout tracé... 
J'ai voulu éclairer par le menu les différentes facettes de cette école enivrée de compétition, enfermée dans des débats stériles, machine à exclure et à creuser les inégalités sociales. Partir à la rencontre de pédagogues enthousiastes ou de pionniers entreprenants qui redonnent le goût d'apprendre à nos enfants. Notre école est forcément finie, celle de demain en marche...»



Ce que j'en pense : 

L'école, on en a toutes et tous des souvenirs plus ou moins agréables, mais cela a été forcément un pan non négligeable de notre vie. Oui parce que nous avons la chance de pouvoir y aller. Si, si c'est une chance ! Car même si le "mammouth Éducation Nationale" est très imparfait (dixit Claude Allègre), il en reste des pans positifs. Si je vous assure. Même Francine Raymond l'auteur de ce livre serait d'accord avec mon propos. Elle souligne certaines faiblesses, lacunes, problématiques. Elle met parfois le doigt là où cela fait mal, mais dit aussi quand d'autres éléments sont plus positifs. Cependant, le tableau dressé reste très sombre, trop à mon sens. La réalité est plus nuancée, plus multiple. 

L'école, on peut en parler longtemps. L'action, ce serait mieux. Reste que rien n'est simple et l'image du mammouth (Claude Allègre toujours), si elle n'est pas flatteuse, reste assez véridique. 
Pour celles et ceux qui se sont éloignés de l'école et de ses problématiques, cet ouvrage peut les aider à avoir de nouveau les idées plus claires. Pour les autres, on peaufine ses connaissances. Personnellement, je connais un peu trop bien le dossier je crois. 

J'ai pu noter la sempiternelle erreur entre les fonctions de principal (collège) et de proviseur (lycée). Dommage, il y a par ailleurs de bonnes sources citées. Et puis dans un ouvrage sur l'éducation nationale, il aurait été bien de ne pas confondre les deux fonctions (proche, mais différentes). Je sais je suis pointilleuse.

J'ai apprécié la mise en avant de l'idée simple, mais tellement vrai que la confiance en soi est primordiale pour qu'un élève réussisse, passe un cap, avance tout simplement. 
Même chose d'ailleurs pour le clan des professeurs et plus particulièrement des débutants. S'il est vrai que beaucoup sont envoyés "au front" avec trop peu ou pas de formation "technique et pédagogique", ce n'est quand même pas non plus pour tous une entrée en matière si catastrophique que cela. Tous ne sont pas broyés par le système ou par des affectations trope difficiles comme pourrait le faire croire certains faits bien réels évoqués par Francine Raymond. Heureusement, sinon la situation actuelle serait bien pire. 

Bon ouvrage qui contient et expose bien des vérités, mais n'est qu'un regard parmi beaucoup d'autres sur ce vaste dossier. Loin d'être faux, ce livre ne perdrait rien avec néanmoins quelques nuances de plus dans son jugement. 


Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !