mercredi 18 janvier 2012

Touriste de julien Blanc-Gras


Le livre :

Touriste de Julien Blanc-Gras aux édition Au Diable Vauvert, 17 €,  259 pages.


Pourquoi cette lecture :

Pour une fois, ce n'est pas un partenariat, ni même un ouvrage découvert par le biais de "La grande librairie" (émission littéraire du jeudi soir sur France 5).
Non, c'est tout bêtement un titre que j'ai repéré dans ma sélection Vigilibris (sélection de nouveautés littéraires qui arrive chaque semaine dans votre boite mail par le biais des librairies Decitre. Parfait pour se tenir au courant de ce qui sort justement dans les rayonnages.). Un livre que j'avais ensuite noté dans ma longue wish-list (un petit cahier plein, mais que je n'avais pas encore acheté car oui, j'essaie de tenir mon budget quand même).
J'ai sans doute bien fait puisque c'est sur les étagères de la médiathèque d'en bas de chez moi que je l'ai déniché.


Le pitch :

Obsédé par les cartes, le narrateur décide de visiter tous les pays du globe.
Des favelas colombiennes aux hôtels clubs tunisiens, en passant par les karaokés du Yang-tsé-Kiang, les villages oubliés du Mozambique, les vagues polynésiennes, les plateaux de Bollywood, le tumulte du Proche-Orient et même par la Suisse, ce promeneur globalisé nous guide à travers l’inépuisable diversité des mondes.


Ce que j'en ai pensé :

Celles et ceux qui me connaissent doivent se dire que j'avais bu le jour où j'ai choisi ce livre. Avec un titre pareil et vu les horde de touristes qui envahissent ma ville chaque jour (365 jours par an), j'ai en effet développé une certaine hargne envers les touristes. Ils sont un mal nécessaire parfois et on est forcément un jour ou l'autre, le touriste pour les autres, mais trop, c'est trop quand même.
J'espérais trouver autre chose dans ce livre et je crois bien que je l'ai effectivement débusqué. J'ai fait confiance à cette maison d'édition : Au Diable Vauvert, qui en général possède un catalogue qui se démarque un peu du reste qui nous proposé. Le contenu de cet ouvrage est lui aussi un peu part et presque je pourrais dire que le titre est mal choisi ou ne représente pas vraiment ce récit qui nous est offert.

"Touriste" n'est pas véritablement un roman, mais plus un témoignage. Il en a la saveur en tout cas. 
Amoureux des cartes et des atlas depuis son enfance, les voyages sont devenus nécessaires, vitaux presque. On le devine au chapitre assez court, mais très explicite intitulé : Interlude parisien, où l'on atterrit dans la vie normale. L'auteur/narrateur ne tient pas en place, il a la bougeotte et souhaite visité chaque pays que comprend notre Terre. Plus qu'une passion, c'est un style de vie car Julien ne voyage pas vraiment comme un touriste, du moins pas comme ceux que l'on peut se représenter facilement et mentalement. Son look tiendrait plus du baroudeur et ses habitudes de l'aventurier soft (car il reste proche de nous, il n'a pas vraiment les instincts d'Indiana Jones, ni même ses réflexes : il est mort de trouille quand il rencontre par inadvertance un babouin dans la forêt).
Ne cherchez surtout pas Julien dans un club de vacances ou sur une place paradisiaque d'une destination de rêve. Non, ce qui le passionne, c'est découvrir les nations et leurs habitants dans leur jus. Cela entraine des situations cocasses ou tragiques parfois et c'est ce qui donne toute sa saveur à cette lecture. Sa raison d'être également.

Un chapitre égale une destination, une expérience, un voyage, une découverte.
Pour les non-voyageurs du lointain comme moi, c'est une sacré occasion de voir du pays et pas seulement à travers un prisme déformant ou réducteur. Là, on parle de la pauvreté, de la véritable, de la misère, de la réalité de la vie pour une grande majorité de l'espèce humaine.
On y découvre aussi les richesses de ces populations qui ne sont sans doute pas les nôtres, mais qui n'en sont pas moins valides et sans aucun doute plus authentiques. On aurait tant à apprendre des autres…
On imagine toute la beauté de ces paysages si différents et si semblables parfois. On envie quelques fois Julien, mais je sais que non, je ne pourrai pas vivre ou voyager comme lui. Ce n'est pas fait pour moi, mais son livre oui. Son mode de pensé me convient parfaitement, on réfléchit de manière assez proche, lui ayant certes une expérience du terrain que je ne possède pas.

Je disais un peu plus haut que le titre : "Touriste" ne convenait pas tout à fait à ce récit. Je maintiens mes propos car un homme qui part, qui bosse sur place, qui s'intègre dans la population pour vivre pleinement son voyage, je n'appelle pas cela un touriste. Il n'est pas collé à son appareil photo, il hésitera à s'en séparé même et puis un jour… Il visite les monuments, mais pas les plus populaires, pas les incontournables, il est plus sélectif, déjà différent et ça j'aime beaucoup.
Je pense que "Le voyageur ou le découvreur du monde" aurait été un meilleur titre, mais ce n'était peut-être pas le plus vendeur non plus.

Côté style, c'est une lecture vraiment agréable car le ton est familier, amical. On a l'impression d'être avec un copain que l'on n'a pas vu depuis des lustres et qui enfin nous raconte toutes ses aventures. Cela se lit tout seul et on apprend beaucoup.
On s'amuse aussi, un peu comme pour la couverture du livre qui se veut un brin loufoque. J'aime bien cet esprit.
C'est simple, sans grandes fioritures, véritablement à l'image de ses périples. On est loin du standardisé, du luxe (sauf une fois, mais c'est justement encore plus amusant à lire ensuite), du stéréotypé… On sort des sentiers battus.
Une lecture qui dépayse, qui fait du bien car elle aère un peu nos esprit trop englués dans notre routine.
Et pourtant, on ne fait que passer dans ce monde alors… Regardons-le !!!!!  Regardons-le vraiment !!!!!




Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20



Les bonus :

La fiche Wikipédia de Julien Blanc-Gras : http://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Blanc-Gras

La page Facebook de l'ouvrage : https://www.facebook.com/pages/TOURISTE-de-Julien-Blanc-Gras/181621098555798

2 commentaires:

Theoma a dit…

je l'ai noté, y a plus qu'à...

Emeralda a dit…

Tu ne devrais pas le regretter.

Rendez-vous sur Hellocoton !