vendredi 10 décembre 2010

Naissance d'un pont de Maylis de Kerangal


"Naissance d'un pont" de Maylis de Kerangal fait parti de cette rentrée littéraire 2010 et en prime, c'est un des prix littéraire de ce cru (prix Médicis).
Pour ma part, je découvre encore un nouvel auteur et cela suffit déjà a mon bonheur.
Pour le reste, lisez donc la suite.

***************

L'auteur : (source : livres.fluctuat.net)

Née en 1967, Maylis de Kerangal a d'abord été éditrice pour les éditions du Baron Perché, avant de travailler avec Pierre Marchand pour les Guides Gallimard et pour la jeunesse.
Elle a publié deux romans aux éditions Verticales, Je marche sous un ciel de traîne (2000) et La Vie voyageuse (2003), ainsi qu'un recueil de nouvelles très remarqué, Ni fleurs ni couronnes. Elle a collaboré avec le collectif Inculte pour l'ouvrage Une Chic Fille.
Dans le cadre de la rentrée littéraire 2008, Maylis de Kerangal publie son nouveau roman, Corniche Kennedy. 

En 2010, Naissance d'un pont, roman-fleuve dit "à l'américaine" dans lequel elle décrit les histoires croisées d'homme et de femmes employés sur le chantier de construction d'un pont, est sélectionné dans de nombreuses listes de prix littéraires. Il décroche finalement le Prix Médicis.

***************

L'intrigue :

"A l'aube du second jour, quand soudain les buildings de Coca montent, perpendiculaires à la surface du fleuve, c'est un autre homme qui sort des bois, c'est un homme hors de lui, c'est un meurtrier en puissance.
Le soleil se lève, il ricoche contre les façades de verre et d'acier, irise les nappes d'hydrocarbures moirées arc-en-ciel qui auréolent les eaux, et les plaques de métal taillées en triangle qui festonnent le bordé de la pirogue, rutilant dans la lumière, dessinent une mâchoire ouverte." Ce livre part d'une ambition à la fois simple et folle : raconter la construction d'un pont suspendu quelque part dans une Californie imaginaire à partir des destins croisés d'une dizaine d'hommes et femmes, tous employés du gigantesque chantier.
Un roman-fleuve, "à l'américaine", qui brasse des sensations et des rêves, des paysages et des machines, des plans de carrière et des classes sociales, des corps de métiers et des corps tout court.

****************

Ce que j'en pense :

"Naissance d'un pont" est plutôt un livre qu'on écouterait bien volontiers en livre audio car l'écriture de Maylis de Kerangal est un peu exigeante. Ses phrases sont longues, parfois même très très longues (plus de 10 lignes). C'est un coup à prendre.
Le rythme est agréable, mais il faut être attentif.

L'intrigue est intéressante. Elle fournit en tout cas un beau prétexte (la construction d'un pont gigantesque) et permet à son auteur de donner vie à tous ses protagonistes. Des hommes et femmes lancés dans une aventure, une construction démesurée. Des destins, des visions, des attentes, des rêves tous différents, mais unis sur un même projet.

Reste que je ne suis pas rentrée véritablement dans l'histoire. Je suis restée en surface. La lecture ne fut pas désagréable, mais le plaisir réel ne s'est point présenté. J'ai lu ces pages avec intérêt, j'étais curieuse de savoir la suite, mais je n'ai pas pu m'immerger totalement. C'était assez étrange comme sensation.
Cela ne vient probablement pas du livre, ni même du style de Maylis de Kerangal (qui reste d'un niveau certain), mais de moi. Je n'étais pas en adéquation, c'est tout. Peut-être parce que je me détache du matériel, des ambitions dans la vie réelle. Je n'ai pas trouvé de prise pour moi dans ce livre qui est pourtant un excellent ouvrage avec une approche originale.

Dommage. Mais visionnez la vidéo de l'auteur pour vous faire vraiment votre avis.

Ma note finale : 13 / 20.


Maylis de Kerangal - Naissance d'un pont (Mediapart)
envoyé par Mediapart. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

3 commentaires:

constance93 a dit…

moi non plus, ce livre ne m'a pas séduit.
le projet d'écriture est sans aucun doute intéressant et bien abouti, mais l'écriture m'a paru trop compliquée (même si je trouve le style de l'auteur assez original et intéressant) pour moi et je n'ai pas réussi à "rentrer dedans".

Emeralda a dit…

Tout à fait Constance. Je te rejoins.
Le livre est bon, mais exigeant.
Mon mari a voulu le lire, mais trop fatigué, il a renoncé car il faut être concentré et bien suivre cette prose longue, longue...
Cependant, je comprends qu'il ait été primé.

Joyce a dit…

J'ai également lu ce livre il y a peu pour un partenariat et j'ai vraiment beaucoup aimé! N'hésite pas à lire mon article ici :
http://lenlivree.blogspot.com/2012/03/naissance-dun-pont-de-maylis-de.html

Rendez-vous sur Hellocoton !