vendredi 23 janvier 2009

Un spectre bien vivant... - Le fantome de l'Opera - DVD

Parfois, quand je n’ai pas le moral, pas trop l’envie de lire car je me sens vraiment fatiguée, je me loue ou je regarde un bon DVD. Juste histoire de me laisser aller, de me faire porter dans un autre univers où mes soucis quotidiens me semblent dérisoires, voire lointains. Et si le long-métrage est véritablement très bon, alors il peut même arriver que j’oublie tout durant deux bonne heures. Je suis certaine que vous faites pareil.

Hier soir, j’ai jeté mon dévolu sur un film déjà un peu ancien (2005) : « Le fantôme de l’opéra ».

************************

La petite fiche technique :

Date de sortie : 12 Janvier 2005
Réalisé par Joel Schumacher
Avec Gerard Butler, Emmy Rossum, Patrick Wilson
Film américain.
Genre : Fantastique, Comédie musicale
Durée : 2h 20min.
Année de production : 2004
Titre original : The Phantom of the Opera
Distribué par Metropolitan FilmExport

Le site Internet officiel : http://www.lefantomedelopera-lefilm.com/

************************

L’intrigue :

Durant tout le film, nous allons aller de la fin du XIX ème siècle au début du XX ème. Il y a en effet une vente aux enchères d’objets forts hétéroclites à l’opéra de Paris. Il est délabré, tout est à refaire, il est laissé à l’abandon le plus complet. Pourtant, il n’en fut pas toujours ainsi !

Christine, fille d’un grand musicien, mais orpheline à sept ans et prise sous l’aile d’une danseuse qui fera d’elle une artiste prometteuse dans son art, va voir son avenir basculer.
Un coup de pouce du destin ou plutôt devrais-je dire du fantôme de l’opéra, lui permet de faire éclat de son autre talent, sa voix. Elle a reçu le meilleur enseignement qui soit grâce à l’ange de la musique envoyé par son père.
Du moins, c’est ce qu’elle croit.

Tout commencera à se gâter lorsque que Raoul refera son apparition et se montrera plus entreprenant face à son ancien amour d’enfance. Le fantôme jaloux et exclusif ne le supportera pas….

***************************

Mon avis après visionnage :

J’aime beaucoup ces films fantastiques qui pourtant voient leur intrigue se dérouler dans notre passé assez proche. Je ne sais pas à quoi tient réellement cet engouement, peut-être encore mon aspect d’historienne qui aime les mystères, la petite histoire et pas seulement la grande, les costumes, l’atmosphère particulière de cette époque plus propice aux grandes énigmes que de nos jours… Sans doute un peu de tout cela.
En louant « le fantôme de l’opéra », c’est également tout ceci que je souhaitais retrouver et, dans un sens, je ne fus pas déçue.

Les décors sont inégaux toutefois. Ils sont magnifiques puis sur le plan qui suit, ils sont plus que médiocres. De petites incohérences aussi se glissent çà et là.
Par exemple, un personnage sort de l’eau et ses vêtements sont trempés. Cela est logique. Alors comment expliquer que moins d’une minute plus tard, ils soient totalement secs ? Cela ne gâche pas complètement le film, je vous rassure, mais si moi je le remarque, j’imagine que ce doit être alors des fautes particulièrement repérables car je ne suis pas réellement attentive à cela. Je ne cherche pas la petite bête dans chaque film que je visionne. Au contraire, je recherche l’immersion totale !

La bande originale est des plus présentes puisque nous sommes dans une comédie musicale. Les dialogues se présentent sous forme de chansons. Il vaut mieux le savoir car si vous n’êtes pas fan du genre, ce film va vite vous agacer !
En effet, j’ai eu presque l’impression de me retrouver soit dans un immense clip pour une comédie musicale comme l’on nous en sort régulièrement, soit carrément d’être dans une version live du spectacle de cette dernière. Les paroles sont un peu plus fouillées que pour « le roi soleil », mais on est dans le même registre.
Il y a aussi plus d’effets spéciaux, plus de moyens, il ne faut pas exagérer. Il y a même certains passages qui font penser à des revues de Broadway. Je trouve cela un peu trop. D’ailleurs tant de passages sont ainsi, trop kitch, trop américanisés, trop ceci, trop cela, sans que l’on puisse vraiment dire le pourquoi du comment. Cela reste du ressenti pur.

Certains costumes et coiffures, attitudes m’ont évoqué d’autres souvenirs de mon enfance. J’ai eu parfois l’impression de revoir un peu de « Sissi ». Il est vrai que nous sommes dans une période proche, mais quand même suis-je la seule a avoir fait ce parallèle ?

J’ai aussi trouvé un petit côté mylénien (Mylène Farmer pour ceux qui n’auraient pas tout suivi). C’est une ambiance qu’elle affectionnait tout particulièrement à ses débuts avec la neige dans les cimetières, le côté romantique de la chose, mais aussi dramatique. Des images belles, émouvantes et très stéréotypées que l’on aime ou déteste sans commune mesure. J’avoue que cela m’a plu car je suis une fan de Mylène, mais je pourrais comprendre que cela agace.

Les acteurs sont bons, mais pas toujours au mieux. Parfois on y croit, à d’autres pas du tout. C’est un peu trop mièvre, mais aussi follement dans le style que l’on a voulu donner au film. Tout est poussé jusqu’à l’extravagance et cela encore, on aime ou pas.

Je ne vous parlerai pas des bonus que vous pourriez trouver sur une version du commerce puisque la mienne étant louée, je n’ai eu droit qu’à quelques bandes-annonces et un lien vers le site officiel.
Maigre, très maigre, mais hélas souvent de rigueur. On ne peut pas toujours tout avoir !

J’avoue avoir un sentiment très partagé envers ce film. J’ai à la fois beaucoup aimé, mais également trouvé cela un peu long, trop téléphoné, trop déjà vu et entendu. La faute à cette mode des comédies musicales sans aucun doute.
Je ne puis que vous dire de le voir à votre tour afin que vous vous forgiez votre propre opinion. Je ne parviens pas à trancher, aussi ma note sera-t-elle moyenne. Je ne veux ni l’encenser, ni le plomber. Je vais rester presque neutre donc.

Note finale : 11 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !