lundi 12 décembre 2016

Real life. Dans l'univers enchanté de la netéconomie de Yves Eudes





Le livre : 


Real life. Dans l'univers enchanté de la netéconomie de Yves Eudes aux éditions La Découverte, 169 pages, 14 € 00.
Publié le 3 novembre 2016.


Pourquoi cette lecture : 

Mon petit brin de famille est passablement geek donc la thématique de cet ouvrage ne pouvait que trouver une résonance en moi.
C'est une lecture réalisée en partenariat avec les éditions La découverte. 


Le pitch : 

Damien est un geek filou et un peu loser, mais pas trop, qui s'en tire toujours de justesse. Webmaster, blogger pro, community manager, social media editor, guérilla marketer : immergé dans le monde enchanté du Net francophone, Damien enchaîne les coups hasardeux et les petits boulots. Il crée des startups fantômes avec de vagues copains, mais ça ne dure jamais. Il veut croire qu'il appartient à une élite techno-branchée mondialisée, mais il galère comme un smicard précaire. Dans ce quasi-polar au ton vif et plein d'humour, l'action se situe au ras du sol, dans la vie quotidienne de Damien et de sa bande. 
Il s'agit bien d'une fiction, mais tout y est vraisemblable ou presque vrai. Grâce à ses longues années de fréquentation du milieu, Yves Eudes nous offre une plongée aussi ahurissante que réaliste dans l'univers impitoyable de la Netéconomie… 




Ce que j'en pense : 

Voilà un livre qui possède un titre évocateur et qui après lecture est parfaitement justifié : Real life (littéralement : vie réelle). 
Oui, tout ce que le lecteur va trouver dans ces pages est bien vrai (ou si proche de la vérité que franchement...). C'est comme dans la vraie vie et même si on parle de monde virtuel, de cyber économie, de cyberattaques, cybercriminalité etc... Tout cela a un impact palpable car après tout, il reste des humains derrière les écrans (tous n'ont pas été remplacés par des robots). 

J'ai trouvé le texte rude, mais reflétant ce qui se passe. La vie n'est pas rose en ce bas monde et il serait naïf de croire que les nouvelles technologies ont transformé notre société en République des Bisounours. Certes, on trouve des informations (mais attention, l'honnêteté n'est pas forcément au rendez-vous tout comme l'impartialité), on peut s'exprimer librement, mais les coups bas peuvent pleuvoir encore plus vite (en quelques minutes voir moins) et plus fort (rapport nombre/temps et durée). 
Et encore, je ne parle même pas des gros bras qui peuvent aussi vous faire du mal et pas que virtuellement ! Là, c'est la cerise sur le gâteau... 
En résumé, la loi du plus fort a encore de beaux jours devant elle. 

On peut aussi se faire plumer si on n'est pas vigilant. Les miroirs aux alouettes sont nombreux ! On peut si facilement vous faire croire monts et merveilles dans le cyberespace. 
Certes, des réussites fulgurantes existent, mais il y a toujours en réalité plus d'échecs (qui peuvent être bénéfiques néanmoins). 

Je ne conseillerai pas ce récit aux néophytes ou simples utilisateurs de certaines applications, fonctions, outils informatiques. C'est trop dense et condensé sans des bases disons correctes. Il serait trop facile de les perdre sous une avalanche de processus, de sigles, de cyber pensées etc...
Et ce d'autant plus que l'intrigue principale est légère, elle manque un peu d'encrage. Pourtant l'idée est bonne et mérite d'être creusée, explorée, exposée. Ceci étant dit, cette lecture est un peu comme certains gros buzz. On l'oublie vite. 



Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !