vendredi 9 décembre 2016

Les tuniques bleues, tome 60 : Carte blanche pour un bleu de Lampil et Cauvin





Le livre : 

Les tuniques bleues, tome 60 : Carte blanche pour un bleu de Lampil et Cauvin aux éditions Dupuis, 48 pages, 10 € 60. 
Publié le 28 octobre 2016. 



Pourquoi cette lecture : 

Mon mari est fan de la série depuis son plus jeune âge. J'avoue connaître de nom, de réputation, mais n'avoir jamais lu d'album complet des Tuniques Bleues. Ce tome 60 offre une sorte de rétrospective donc une occasion pour moi de plonger dans ces planches. 

                                                 


Le pitch : 

À la suite d'une sanglante bataille n'ayant laissé que peu de survivants dans le 22e de cavalerie, le sergent Chesterfield a totalement perdu conscience. Sourd, muet, le regard vide, assis sans bouger sur un fauteuil roulant, il ne semble pas plus vivant qu'une courgette. À tel point que le haut commandement pense à s'en débarrasser. Mais que pourrait-il faire dans un tel état ?
Le caporal Blutch, camarade loyal, prend sa défense face à l'état-major et obtient carte blanche pour tenter de ramener à la vie son supérieur. Il a trente jours, pas un de plus, pour essayer désespérément et par tous les moyens de faire réagir le sergent.
Dans ce nouvel album (déjà le 60e pour la série culte !), Raoul Cauvin et Willy Lambil abordent cette fois, avec délicatesse et humour, le thème de la maladie confirmant, s'il le fallait encore, leur talent pour faire rire avec tendresse de tous les aspects de la vie !


Ce que j'en pense : 

J'ai toujours apprécié la BD et ce n'est pas aujourd'hui que je vais renier ce genre de lecture. J'ai même envie de m'y pencher plus sérieusement et de combler certaines de mes grosses lacunes. Les Tuniques bleues, je les connais sans vraiment les connaître. Débuter par le soixantième album est disons osé, mais comme l'intrigue permet de voir une sorte de rétrospective en accéléré, pourquoi pas ? Je fais donc aussi taire mes scrupules et je fais fis de mes habitudes mono-maniaques de toujours tout lire exclusivement dans l'ordre. 

Pas de surprise niveau graphisme, couleurs. Un grand classique de la BD type Belge.

J'appréhende beaucoup de personnages en un seul volume, mais la BD rend cela très digeste. Ouf !!! 

L'intrigue est simple, mais cela fonctionne bien même et surtout sur une néophyte comme moi. Après, les connaisseurs, les grands fans vont peut-être trouver celle-ci trop conventionnelle.
 
J'ai aimé découvrir la série et maintenant je veux lire d'autres albums. Cela tombe bien, mon homme en possède presque l'intégralité. Ceci dit, je vais y aller par petites touches sinon cela serait l'overdose. 

Un bon album qui à mon avis s'inscrit dans la lignée des précédents. 


Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !