lundi 5 décembre 2016

La voix du sang de Steve Robinson




Le livre : 

La voix du sang de Steve Robinson aux éditions AmazonCrossing, 498 pages, 9 € 99. 
Ebook. 
Publié le 11 octobre 2016



Pourquoi cette lecture : 

Trouver une nouvelle lecture, c'est parfois un peu comme jouer à un jeu de hasard. J'aime bien me surprendre et trouver des idées deci-delà. Pour ce faire, je regarde partout et j'espère trouver des pépites. 
Il s'agit d'un partenariat avec les éditions AmazonCrossing. 



Le pitch : 

Il y a deux cents ans, une famille loyaliste fuyait en Angleterre pour échapper à la guerre d'Indépendance américaine, avant de disparaître, semble-t-il corps et biens.

Généalogiste américain chevronné, Jefferson Tayte est engagé par les descendants pour découvrir ce qu’il est advenu de leurs ancêtres. Mais en se lançant, à travers la Cournouailles, sur les traces de la lignée Fairborne, Tayte est loin d’imaginer la terrible vérité que ses recherches vont révéler : le destin tragique d’une jeune fille, un coffret énigmatique recelant un sombre secret, et une longue série de crimes perpétrés par-delà l'Atlantique et le temps.

Tayte n’est cependant pas le seul à enquêter : quelqu’un d'autre cherche les mêmes réponses et ne reculera devant rien pour les trouver. Quand on exhume l'histoire d'une famille, on réveille fatalement les liens du sang...

La Voix du sang est le premier tome de la série des « enquêtes généalogiques » résolues par Jefferson Tayte.




Ce que j'en pense : 

Il y a des protagonistes qui vous semblent éminemment sympathiques dès les premières lignes d'un roman sans justement en savoir beaucoup sur eux. Et puis, au fil des pages, cette impression se confirme pour votre plus grand plaisir car c'est agréable ce type de "rencontre". Jefferson Tayte est de ceux-là pour moi. Sa profession, en plus de sa personnalité, n'y est sans doute pas étrangère. Elle se rapproche de celle des historiens (ma formation d'origine). 
Son métier n'est pas aussi facile qu'il y paraît. On a d'ailleurs l'occasion de l'évoquer lors d'une rencontre avec un autre personnage. C'est intéressant de remettre un peu à sa place les choses et surtout de distinguer les différents niveaux de pratique. 

J'ai eu un peu de mal avec le nombre des protagonistes cités au départ. Il m'a fallu un certain temps pour bien tous les replacer (leur filiation et leur liens, les contemporains, ceux du passé), mais ensuite cela fut plus aisé. 
Les aller-retour entre le passé et une époque contemporaine furent eux aussi facilités par cette assimilation. Ouf ! 

L'ensemble de l'intrigue est comme une enquête policière. On se doute bien vite qu'il va y avoir des disparitions pas toutes naturelles. On suppose aussi que les faits remontent loin dans le passé, mais que les conséquences peuvent être bien réelles et de nos jours de surcroît. Il y a des secrets qui semblent ne pas devoir être révélés. 
C'est rondement mené et cela se lit avec délectation. On est prit dans cette quête et on tourne les pages sans pouvoir s'arrêter. 

J'ai pris aussi beaucoup de plaisir à découvrir un peu la Cornouaille à travers de belles descriptions. Et oui, les recherches ne se font pas toutes seulement dans des salles d'archives avec de vieux papiers plus ou moins bien conservés ou sur des écrans d'ordinateurs d'un autre âge mis à la disposition des chercheurs. Il y a aussi de belles rencontres, d'autres moins agréables. 
Et puis,derrière tous ces noms, il y a eu de véritables personnes avec une histoire propre (même si c'est de la fiction dans le cas de ce récit). 

Une lecture qui débute doucement (encore qu'un meurtre...) et qui finit par happer complètement son lecteur. Une belle surprise et vivement la suite des recherches de JT dans les prochains volumes. 



Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !