vendredi 7 octobre 2016

Le charme discret de l'intestin. Tout sur un organe mal aimé... De Giulia Enders




Le livre : 

Le charme discret de l'intestin. Tout sur un organe mal aimé... De Giulia Enders aux éditions Actes Sud, 350 pages, 21 € 80. 
Publié le 1er avril 2015. 



Pourquoi cette lecture : 

Ce livre a fait grand bruit. Il fut un gros succès et même si je n'aime pas toujours faire mon mouton, je ne suis pas assez maso pour me priver d'un bon livre. J'attends en général que l'engouement s'essouffle un peu et je me lance si j'en ai toujours envie. Surtout quand le livre est dans ma PAL. 



Le pitch : 
 
Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre "deuxième cerveau" et son microbiote (l'ensemble des organismes l'habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies... Illustré avec beaucoup d'humour par la sœur de l'auteur, cet essai fait l'éloge d'un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. 
Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre. Véritable phénomène de librairie, Le Charme discret de l'intestin s'est vendu à 950 000 exemplaires en Allemagne et sera publié dans 26 pays.



Ce que j'en pense : 

Ce n'est pas le premier livre que je lis sur les intestins, les bactéries qui nous colonisent, cette année, mais je découvre maintenant celui qui a lancé ce renouveau d'engouement pour nos entrailles, le titre de Giulia Enders. Pendant des mois, j'ai mis en attente la lecture de ce bouquin à gros succès (un peu surprise) car j'aime être dégagée de toute pression ou influence. Je suis comme cela. 

Vous noterez que j'ai parlé de renouveau d'engouement un peu plus haut pour tout ce qui toucherait au bon fonctionnement de notre transit, digestion etc. Et pour cause ! L'expression simple et quotidienne de salutation, « comment ça va? » revêt originellement un sens que l’on ne soupçonne pas. On se doute aisément que la question à trait à la santé de son interlocuteur. Celle-ci serait originaire de la fin du moyen âge avec les débuts de la médecine grand public. A l’époque l’indicateur essentiel de la santé étaient les selles. La question « comment allez vous? » renvoyait directement à la consistance, l’odeur et autres qualificatifs de la défection de l’interlocuteur. Et oui... 
Aujourd'hui, on se base sur bien d'autres facteurs et examens, mais du coup, on néglige depuis trop longtemps nos intestins. On les méconnaît. On les sous-estime injustement. Giulia aussi pendant de nombreuses années. Seulement, un problème de santé va doucement la conduire à explorer cette piste pourtant tout sauf évidente. Elle finira par guérir là encore par des moyens disons presque détournés. Cela soulève pas mal de questions et elle cherche à comprendre. 
La démarche n'est en rien farfelue. Au contraire, tout s'appuie sur des recherches, des recoupements, des études très sérieuses. Le style est pourtant presque drôle. Giulia s'adresse à ses lecteurs comme à des amis. C'est un échange bon enfant sur un ou plusieurs sujets peut-être un peu délicats pour certains et pourtant on ne peut plus naturel. J'ai beaucoup apprécié cette approche. Une vulgarisation de connaissances certes très abordable, avec un brin d'humour et un fond, un questionnement réel. 


Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20



3 commentaires:

Boom a dit…

J'avoue que j'aimerai bcp découvrir cet ouvrage :)

Emeralda a dit…

Il est vraiment passionnant

cyru mathilde a dit…

J'ai moi aussi succombé et j'ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture. J'y ai appris beaucoup et de manière amusante. Cette lecture m'a permis de comprendre la conférence qui reprenait le sujet.
Bonne soirée et bonne lecture

Rendez-vous sur Hellocoton !