lundi 28 septembre 2015

Clara de Cécile et Christophe Lemoine



Le livre  : 

Clara de Cécile et Christophe Lemoine aux éditions Lombard, 48 pages, 10 € 60.



Pourquoi cette lecture  :

J'ai été intriguée par le pitch. Ensuite, c'est la couverture qui a attiré mon oeil et enfin, je me suis retrouvée à lire cette bande dessinée.



Le pitch  :

Il est des drames qu’un enfant ne devrait jamais avoir à endurer, mais la vie se révèle parfois impitoyable. Clara n’a que sept ans lorsque sa maman succombe à la maladie. D’elle, il ne reste à la petite fille qu’une poupée, que Clara n’aime pas spécialement. Mais, de larmes en mauvais rêves, cette dernière va se révéler une alliée précieuse, un guide capable de l’accompagner sur le chemin tortueux du deuil, à travers toutes ses étapes, jusqu’à la dernière tour du château du Haut-Chagrin... 
Clara vit heureuse avec son papa et sa maman. Mais la maladie va frapper sa maman, et Clara va devoir faire face à la disparition de sa mère. A travers la poupée que lui avait offerte sa maman, Clara va entamer un dialogue pour pouvoir surmonter sa tristesse, et accepter le décès de celle-ci.





Ce que j'en pense :

Que de couleurs gaies quand on débute la lecture de cette bande dessinée. C'est un régal et puis, on l'aime d'emblée la petite Clara. Ses parents aussi d'ailleurs. 
Tout va bien jusqu'à ce que... 
La maladie, la mort, c'est tellement loin de l'univers d'une enfant de 7 ans. Les adultes protègent Clara du mieux qu'ils peuvent, mais c'est si compliqué. 

Cette histoire n'est pas gaie, pas comme les couleurs de la vie qui continue malgré la disparition des êtres qui nous sont si chers. 
J'avoue que j'ai pleuré en lisant cet album. C'était beau et touchant. Un peu de magie, de fantaisie dans ce récit m'ont permis d'accomplir le parcours dans les pas, l'esprit de Clara. Mais tout de même, j'étais triste. Sans doute n'ai-je plus tout à fait la même foi en la vie qu'à 7 ans. 

Un album très beau malgré une thématique plus difficile. 


Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !