lundi 14 septembre 2015

Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête de Minna Lindgren




Le livre : 

Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête de Minna Lindgren aux éditions Calmann-lévy, 348 pages, 20€50. 



Pourquoi cette lecture : 

J'ai eu la chance de recevoir ce livre dans le cadre d'une opération Masse critique organisée sur Babelio, une communauté de lecteurs. 



Le pitch : 

En plein coeur d'Helsinki, venez découvrir la résidence du Bois du Couchant... D'apparence charmante, il ne fait en réalité pas si bon finir ses jours dans cette maison de retraite où le drame ne cesse de frapper. Olavi, l'ancien combattant, est convaincu que son infirmier a abusé de lui sous la douche ; son ami Reino, prote et grand séducteur, se voit confiné au service de démence lorsqu'il dénonce le scandale en pleine partie de cartes ; et Tero, le jeune cuistot, est retrouvé pendu. 
Pour Siiri et Irma, il n'y a aucun doute : quelque chose de louche se profile au sein de l'administration de la résidence. C'est alors que les deux amies se décident à enquêter, épaulées par un chauffeur de taxi Hells Angels qui connaissait bien Tero. Entre tension artérielle, pertes de mémoire, surdité et déambulateur, l'enquête va s'avérer ardue, d'autant plus qu'Irma est soudainement internée de force dans la section fermée de la résidence... 
Mais pour Siiri, pas question de jeter l'éponge !



Ce que j'en pense : 

Nous sommes les petits vieux de demain aussi j'ai toujours un regard sur eux plutôt bienveillant. Et puis mon histoire personnelle à fait que j'ai plus été en contact avec des vieux que des jeunes ! 
Ici on a un véritable petite bande de loustics qui certes n'ont plus le pas très alerte, ni même parfois la vivacité des jeunes actifs dits dynamiques, cependant cela mouline dur dans les caboches, enfin pas forcément comme je le pensais... Hélas. 

Un regret ? Des noms finnois imprononçables que lors de ma lecture j'ai simplifié mentalement comme chaque fois que je me retrouve dans cette situation. Rien de bien méchant. 
Un autre ? Oui et plus embêtant cette fois. J'en reviens à la caboche de ces nonagénaires qui turbine indéniablement, mais alors de manière fort surprenante. Ils ne réagissent pas à des évidences ou alors bien après la guerre comme on dit chez moi. Ils débloquent même si cela ajoute un peu de comique dans tout ceci. 
Un dernier ? Oui, je ne suis pas rentrée dans cette histoire pourtant prometteuse. Je n'ai pas trouvé le fil conducteur et mon esprit retord n'est pas toujours facile à manier. Il s'est braqué. 

Dommage. J'aurai voulu prendre plus de plaisir au fil de ces pages et le rendez-vous a été manqué. Tant pis pour cette fois... 



Et s'il fallait mettre une note : 10 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !