mardi 27 mars 2012

Quelque chose en lui de Bartleby de Philippe Delerm


Le livre :

Quelque chose en lui de Bartleby de Philippe Delerm, aux éditions mercure de France, 14 € 50, 149 pages
Disponible aussi en version de poche, chez Flolio pour 5 €



Pourquoi cette lecture :

Ce n'est pas le premier ouvrage de Philippe Delerm que je lis. C'est même le troisième, si ma mémoire ne me joue pas des tours, à moins que cela ne soit déjà le quatrième ? Pfff peu importe je pense.
Si j'ai craqué pour ce titre, c'est que je l'avais noté, il y a un long moment déjà dans ma liste des livres à lire (ma wish-list donc), mais je n'avais pas encore eu le temps, ni même l'occasion de le faire.
Je me souviens encore du passage de Philippe Delerm dans mon émission littéraire fétiche du jeudi soir sur France 5 : "La grande librairie" et tout de suite, je m'étais dit : "Celui-là, il faudra que je le trouve !" (Rentrée littéraire 2009, cela commence à faire, mais les livres ne se périment pas !)
Voilà, c'est chose faite maintenant.


Le pitch :

Le jour où Arnold Spitzweg crée son blog, une petite révolution est en marche : l'employé de bureau discret jusqu'à l'effacement cède donc à la modernité mais sans renier ses principes.
Sur la toile, à contre-courant du discours ambiant prônant l'activité outrancière, il fait l'éloge de la lenteur et décrit l'inclination naturelle à la paresse. Contre toute attente, les écrits intimes d'Arnold Spitzweg résonnent avec force chez des milliers d'internautes : on le félicite, on le sollicite, on parle de lui à la radio... L'homme anonyme fait l'événement. Comment vivra-t-il cette subite notoriété?


Ce que j'en ai pensé :

Une lecture agréable comme souvent avec la plume de Philippe Delerm.

Ce n'est pas un roman à grand frisson, ni celui qui va vous tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Cette lecture se fait simplement, délicatement, presque lentement.
On va partir à la découverte d'Arnold Spitweg qui est un homme assez solitaire, mais qui aime cela. Il a ses petits plaisirs, sa petite vie bien rangée et son emploi qui ne lui plait guère, mais qui lui permet de pouvoir s'adonner ensuite à ce qui lui plait vraiment dans la vie.
Ce réfractaire à la technologie et à l'informatique va un jour découvrir que l'univers des blogs, dont on parle tant dans les médias alors, n'est pas sans pouvoir lui offrir quelques satisfactions. Il se lance dans l'aventure et elle va le mener bien au-delà de toutes ses espérances.

On a ici le récit d'une solitude et dit ainsi, c'est clair, cela ne va pas vraiment vous encourager à lire ce livre et pourtant avec l'écriture de Philippe Delerm, ce qui parait ennuyeux ou peu intéressant le devient assez vite. Certes, votre coeur ne va pas battre la chamade, mais on se prend à observer sans mauvaises intentions, ni curiosité malsaine ce qui se passe dans la vie de cet homme, Arnold Spitweg. Il change une ou deux petites choses et vlan, c'est limite la révolution. Le voilà même un peu perdu et parfois contraint de faire machine arrière.
Philippe Delerm est le spécialiste des petites choses, des détails qui passent souvent à la trappe dans nos vies contemporaines si pleines (de vide avouons-le quand même, on brasse pas mal d'air pour pas grand chose) d'occupations, de responsabilités, de devoirs, de contraintes…

Cependant, malgré le plaisir de lire un roman signé Philippe Delerm, je sais déjà que ce livre n'est pas mon préféré de l'auteur. Je me suis sentie un peu moins happée par la vision du monde d'Arnold Spitweg que par les autres narrateurs rencontrés au fil de mes lectures.
C'est un bon ouvrage, mais pas mon favoris, c'est tout. La rencontre ne fut pas totale et je ne sais même pas si l'on peut véritablement expliquer ou non ce phénomène.

Le livre se lit rapidement, même si l'on prend son temps (ce que je recommande quand même). A vouloir aller trop vite, on passerai indéniablement à côté de quelque chose.
Je ne sais pas si dans quelques mois, il m'en restera beaucoup de traces en mémoire, mais c'est indéniablement le genre de roman qui laisse toujours une petite griffe dans un coin.


Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20


Les bonus :

Une vidéo avec une lecture d'un passage du livre lu par Philippe Delerm lui-même :


Philippe Delerm vous fait la lecture par LEXPRESS


Une vidéo de l'auteur qui nous parle de son livre lors d'une rencontre avec des lecteurs (vidéo amateur) :


Quelque chose en lui de Bartleby - Philippe Delerm par mercuredefrance

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !