mardi 4 janvier 2011

Marilyn, de lautre côté du miroir de Christian de Metter

La bande dessinée ne doit plus être considérée comme la pestiférée de la littérature. Certains même l'en excluent d'emblée.
S'il est vrai que l'on ne peut pas tout exprimer dans une simple bulle, le talent du dessinateur est aussi là pour nous aider à nous transporter dans un autre monde que notre quotidien.
Avec "Marilyn, de l'autre côté du miroir" de Christian de Metter, on est déjà dans le rêve et la réalité, la fiction et la vie présente, passée et future…

********************************

L'auteur : (Sources Bedetheque.com)

1968 : Naissance, le 8 décembre, dans la région parisienne. Après un bac scientifique, Christian de Metter entre dans une école de pub. Ne se sentant pas l'âme d'un publicitaire, il la quitte rapidement pour vivre de son crayon. Il enchaîne alors les petits boulots de maquettiste ou d'illustrateur pour la presse, notamment la presse rock, la musique étant une de ses sources d'inspiration préférées.
2000 : De Metter se lance finalement en solo sur son premier album, Emma, qui sera édité en 2000 par Triskel,, sous forme de trilogie. La même année, de sa rencontre avec Marazano naît, aux Humanoïdes Associés, le premier tome de Dusk, une série mettant en scène un trio d'agents fédéraux dans cette ambiance oppressante dont il a le secret.
2004 : Il publie Le sang des valentines pour lequel il reçoit en association avec Catel Muller, le prix public du meilleur album lors du 32e festival d'Angoulême 2005.

********************************

L'intrigue :

Manhattan, 1959.
Norman, un jeune homme naïf rêvant de devenir écrivain conduit fortuitement Marilyn Monroe au volant de sa Peugeot 203 coupée. Ainsi s'amorce entre eux une relation de confiance mutuelle qui les conduira un soir d'hiver à quitter New York pour une petite escapade en voiture. Et c'est la panne ! Maïa d 'où vient cette petite bille qui guide leurs pas vers cet étrange manoir, puis disparaît. Nina et Bud les accueillent et leur proposent le gîte et le couvert.
Il fait si froid dehors qu'ils ne pourront refuser l'invitation. Mais l'atmosphère qui règne dans la maison est si troublante qu'ils ne réussiront pas à trouver le sommeil... Un formidable récit hitchcockien à la frontière du réel.

********************************

Ce que j'en pense :

Une intrigue qui est somme toute assez prévisible dans son ensemble, mais qui ne manque pas de charme.

La qualité du graphisme est assez exceptionnelle. Chaque case est un peu comme un tableau en miniature. On est très loin des rendus par palette graphique sur ordinateur ou si c'est le cas, alors franchement, l'illusion est parfaite. Cela confère une atmosphère particulière au récit et surtout une certaine authenticité à toute l'intrigue. C'est plus vivant, même mieux qu'un film car dans les rares blancs laissés par l'auteur, on peut broder un peu nous-même. On ne sait pas tout à fait tout sur la vie de Marilyn Monroe, du moins, on veut y croire.
C'est comme un instant volé, comme ce que Norman (le jeune homme dans cette aventure) voudrait vivre sans même oser y penser. Et pourtant, je le répète souvent : la fiction va de nombreuses fois plus loin que la réalité de ce monde.

Alors histoire véridique ou sortie tout droit d'un esprit non dépourvu d'imagination, peu importe en fait. La magie opère et pour un peu, on trouverait cela bien trop court.

Ma note finale : 14 / 20

Une lecture qui s'inscrit dans le Challenge Marilyn Monroe.

3 commentaires:

soukee a dit…

Ca c'est intéressant ! Je ne savais pas qu'une BD sur Marylin était sortie, merci pour cette info (comme je participe au challenge de George moi aussi...)
Bonne soirée !

Kactusss a dit…

C'est super quand un challenge permet de découvrir une bd ! Surtout sur Marilyn. Je trouve qu'on touche au vrai personnage qu'était Norma Jane en dehors de son double Marilyn. C'est une des meilleures bd de l'année 2010 pour moi.

Emeralda a dit…

C'est vrai, c'est une très belle BD que je recommande. Les dessins sont magnifiques, très soignés , presque chaque case est un petit bijou.
Et oui, tu as raison Kactuss, dans ce livre on touche d'assez près le véritable personnage de Marilyn.

Rendez-vous sur Hellocoton !