mardi 12 mai 2009

Paix fragile ----- "Hesitation" de Stephenie Mayer (tome 3 saga "Twilight") - livre




Avec la saga « Twilight », c’est fou comme vos soirées passent vite. Vous vous allongez un petit moment et vous vous plongez dans le récit pour vous apercevoir que vous dévorez chaque volume avec autant de fougue qu’au tout début. C’est fort quand même !

C’est donc avec encore une fois de l’enthousiasme que je vais évoquer avec vous le troisième volet des aventures de Bella Swan et d’Edward Cullen : « Hésitation ».

************************************

L’auteur : (source wikipédia)

Stephenie Meyer (née Morgan le 24 décembre 1973) est une auteur américaine. Elle est l'auteur du best-seller Saga Fascination pour jeunes adultes, qui tourne autour de la relation de la mortelle Bella Swan et du vampire Edward Cullen. Stephenie a vendu plus de 18 millions de copies de la Saga Fascination dans 37 pays, et plus de 8,5 millions de copies uniquement aux Etats-Unis.

Une adaptation cinématographique de Fascination est sortie aux Etats-Unis le 21 novembre 2008, et le 7 janvier 2009 en France. Stephenie est aussi l'auteur du roman de science-fiction pour adultes, Les Âmes Vagabondes.

**********************************

L’intrigue :

Bella est prise au piège par cet amour hors norme qui l’unit à Edward. Elle est chassée de toute part : Victoria, les Volturi (des vampires très puissants qui vivent en Italie), des vampires nouveau-nés et comme toujours des ennuis de toutes sortes car la poisse, elle connaît !
La jeune fille voudra réunir des mondes qui ne peuvent pas l’être. Sa détermination et son amour seront ses raisons de vivre, de poursuivre sa route…

*************************************

Ce que j’en pense ?

Je retrouve dans ce troisième volet, les ingrédients qui m’avaient séduite dès le départ. Je suis de nouveau happée par le récit et je retrouve avec joie les personnages principaux pris dans une nouvelle tourmente.

On change cependant de référence pour ce qui est des classiques de la littérature anglaise et l’on délaisse un peu « Roméo et Juliette », bien qu’il en sera encore question ici ou là ainsi que « le songe d'une nuit d'été » (toujours de W. Shakespeare), au profit des « Hauts de Hurlevent » d'Emily Brontë (les ventes de ce classique de la littérature explosent d’ailleurs en ce moment même car toutes les fans veulent lire l’ouvrage préféré de Bella et d’Edward).
On peut considérer ce roman comme l'un des derniers ouvrages majeurs du romantisme européen en littérature et donc, c’est tout naturellement qu’il trouve sa place dans ce récit certes si différent, mais où l’amour tient une place tellement importante !

Ce troisième tome m’a particulièrement plu et m’a tenu plus en haleine que le second volet de cette saga littéraire qui en compte quatre en tout et pour tout.
Le rythme est plus soutenu, les affrontements ne sont pas que physiques et la guerre des nerfs règne. Chacun va devoir trouver un compromis, des alliances improbables vont naître, mais les tensions ne s’apaiseront pas pour autant.
A l’image de Bella, on brûle et l’on gèle (chaleur du loup et froid mortel du vampire). Son cœur balance, sa tête lui tourne et elle ne sait plus comment concilier l’inconciliable. Cependant, si nous n’avons pas à gérer un amour impossible avec un vampire et une amitié dévorante avec un loup garou, avouons le dans notre vie actuelle, nous sommes parfois confrontés à des situations qui ont plus d’une similitude avec celle de Bella.
Trancher dans le vif serait la solution, mais quand on a un cœur, c’est tout de suite plus compliqué.

Les personnages sont peu à peu dévoilés, on apprend à les connaître, à mieux les comprendre et les cerner. La saga suit le récit de sa narratrice : Bella et les éléments nous sont livrés presque en temps réels. Comme dans la vraie vie, il nous manque parfois des « bouts » de l’histoire, mais tout vient à point à qui sait attendre.

Un style toujours aussi fluide. Une construction linéaire du texte, mais pas du tout ennuyeuse. On est dans l’intrigue, on vit l’aventure de l’intérieur à travers le regard de Bella. Notre « imprégnation » (voir certaines caractéristiques du comportement de la meute des loups garous) est quasi totale.

Les doutes, les hésitations sont le propre de l’homme. C’est pour cela qu’Alice (Cullen) ne peut pas lire l’avenir de manière certaine car le libre-arbitre de chacun peut toujours tout faire basculer et changer radicalement la donne.
Cependant, n’ayez aucune hésitation et plongez vous dans la lecture de ce troisième volet car il égale le premier et dépasse le second d’une large tête !

Ma note finale : 17 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !