lundi 18 mai 2009

Mieux que Mamie Nova --- "L'âge d'or - Mamette tome 2" de Nob



J’aime toujours autant la BD car je ne trouve pas cette passion contraire à mon amour des livres et de la « littérature » en général.
Tous les genres y sont bien représentés et franchement, c’est une autre façon de s’évader du quotidien. Par exemple, en cas de coup de blues, quelques planches des aventures de Mamette me redonne le sourire.
Aujourd’hui, je vais donc vous parler du second tome de ses péripéties : « Mamette, l’âge d’or ».

******************************

C’est dessiné par qui ? (sources bedetheque.com)

Bruno Chevrier, alias NOB est né à Tours en 1973.
Après l'obtention d'un Bac D et une année préparatoire d'arts appliqués, il monte à Paris en 1991 pour faire un BTS expression visuelle à l'école Olivier-de-Serres. Après ce BTS, Nob rentre dans une société d'édition de produits dérivés où il travaille pendant 7 ans. Descendu à Aix-en-Provence en 1999, il commence à travailler en graphiste free-lance (Flash pour sites, cartes postales web et papier). A la même époque il participe au concours lancé par Glénat "BDécouvertes". Il ne gagne pas, mais est remarqué par Jean-Claude Camano qui lui propose de rejoindre l'équipe de Tchô !
C'est là que naissent les "Bogzzz" . Depuis, il travaille quasi exclusivement pour « Tchô ! » et « Tchô ! la collec » pour bogzzz et des animations du mag' bien sûr mais aussi en tant que rédacteur en chef du Tchô Mag'!

********************************

L’intrigue :

Vous le verrez dans la suite de mon avis, il est impossible de décrire une intrigue, mais cette citation devrait vous donner le ton de cette BD :

« La retraite, c’est comme des grandes vacances qui durent toute l’année ! »

******************************

Ce que j’en pense :

On prend de l’âge quoi qu’on fasse. Chaque seconde qui passe et nous voilà un peu plus proche de cette vieillesse que l’on redoute tant parfois. Mais avec M’ame Mamette, on s’angoisse nettement moins de la fuite inéluctable du temps.

« L’âge d’or » est le second volume des aventures de Mamette, une petite mamie, veuve, mais sympathique. Elle est petite, toute ronde, porte les cheveux relevés en un beau chignon presque strict, mais son visage et sa bonhomie font surtout penser à un enfant de 10 ans. Elle n’est pas bête, mais parfois ses répliques sont empruntes d’une telle simplicité ou naïveté (toute enfantine encore une fois) que l’on sourit beaucoup. Que dis-je, on peut même rire aux éclats en suivant ses péripéties au fil des planches.

Point d’histoires longues ici, mais juste des petites tranches de vie de cette mamie active et pétillante !

Ses amies sont également très drôles dans leur registre.
Par exemple Mademoiselle Pinsec est à l’image de son nom, grande, voûtée, ronchon et langue de vipère.
Le petit Maxou que Mamette va devoir garder pendant un mois durant les vacances est un parfait petit rebelle qui se demande bien ce qu’il va faire durant tout ce temps entouré d’ancêtres ! M’enfin, là, c’est sans doute lui qui se trompe… On ne s’ennuie pas même au troisième âge !
Madame Vidal qui a toujours mal quelque part (tient, un peu comme moi au final… Etrange…).
Enfin, je vous laisse les découvrir par vous-même car ils sont toutes et tous impayables ! Des caricatures plus véridiques que jamais.

Les dessins de cette bande dessinée sont agréables, colorés, vivants. En lisant cet album, nos yeux transforme de manière quasi automatique les vignettes en dessin animé car le texte qui les accompagne est si vivant qu’on à l’impression d’y être !

Contre la morosité, rien de mieux que les petites aventures de M’ame Mamette pour tout de suite se dire que cette petite ride qui vient d’apparaître là, juste là sous la micro ridule en formation de l’arrête du nez, franchement, c’est rien ! On a toute la vie devant nous !

Bonus : Mamette a son site ! http://www.mamettebd.com/

Ma note finale : 16 /20

1 commentaires:

valérie a dit…

Drôle oui mais aussi plus profond par rapport au sort que notre société réserve aux anciens. J'aime beaucoup.

Rendez-vous sur Hellocoton !